lun. Jan 17th, 2022

APRÈS LA FERMETURE DE PLUSIEURS BASES DE L’OPÉRATION BARKHANE AU MALI

LES AUTORITÉS DONNENT LEUR QUITUS POUR LE DÉPLOIEMENT DE 1.000 SOLDATS TCHADIENS AU COMPTE DE LA MINUSMA

L’Opération Barkhane a retiré ses effectifs de Kidal, Tessalit et de Tombouctou. C’est dans ce contexte où nombreuses sont les communautés du nord et du centre de notre pays vivent avec la peur au ventre,  que l’information relative à l’envoi de 1.000 soldats tchadiens au compte de la Mission Multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation du Mali (MINUSMA) est tombée.

Certes,  les soldats tchadiens sont plus que jamais aguerris au combat. Ils ont une certaine expertise en matière de lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes. Malgré tout, la question qui se pose est la suivante : Puisque la MINUSMA n’est qu’une force d’interposition, c’est-ce que ces 1.000 soldats tchadiens apporteront de plus en matière de lutte contre le terrorisme dans notre pays ?  

Par ailleurs, pas plus tard que la semaine dernière, à travers un document du Bureau du porte-parole du Département d’État des États-Unis, le pays de Joe Biden pointait un doigt accusateur sur les autorités en charge de la (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 20 DECEMBRE 2021

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

2 thoughts on “APRÈS LA FERMETURE DE PLUSIEURS BASES DE L’OPÉRATION BARKHANE AU MALI

  1. What¦s Taking place i am new to this, I stumbled upon this I have found It positively useful and it has aided me out loads. I am hoping to give a contribution & help other customers like its helped me. Great job.

Comments are closed.