lun. Jan 17th, 2022

DÉCOUVERTE MACABRE D’UN VASTE RÉSEAU D’EXPLOITATION ILLÉGALE DE BOIS

LA CHEFFE DE CANTONNEMENT DE KITA ET SES ÉLÉMENTS METTENT LA MAIN SUR PLUSIEURS CAMIONS DE LA SGF-AHC

Le week-end dernier, la cheffe de cantonnement de Kita et ses éléments ont mis la main sur plusieurs camions de la Société de Gestion Forestière Abdoulaye Halidou Cissé (SGF-HAC) pris en flagrant délit.

Il ressort des documents à notre possession qu’ils ont été pris pour exploitation illégale de bois. Heureusement que la vigilance de la cheffe de cantonnement de Kita et ses éléments a été payante. Selon les données, les camions saisis détiennent des bons de circulation de la Société de Gestion Forestière Abdoulaye Halidou Cissé (SGF-HAC). Nos sources nous rapportent que les enquêtes sont en cours pour mieux situer les responsabilités. Les nouvelles autorités ne sont pas prêtes à fermer les yeux sur certaines mauvaises pratiques qui portent gravement atteinte aux caisses de l’Etat. Il est important de retenir que dans le cadre de l’application de la loi N° 10- 028 du 12 juillet 2010 déterminant les principes de gestion des ressources du domaine forestier national (art 33), la Direction Nationale des Eaux et Forêts à travers ses Directions Régionales en collaboration avec les collectivités et les exploitants forestiers a élaboré des plans d’aménagement de massifs forestiers villageois. Il ressort des constats que ce processus a abouti à la signature des contrats de gestion entre les services des Eaux et Forêts et plusieurs sociétés d’exploitation de bois au Mali. À travers ces contrats, ces sociétés s’engagent à participer à la protection et la restauration des massifs forestiers sous leur exploitation à travers les actions de reboisement, de sensibilisation et l’ouverture des pares-feux. En contrepartie, l’Etat leur accorde un quota chaque année. Chaque société est tenue à faire des coupes dans ses massifs aménagés.

Il ressort des données que certaines sociétés vont au-delà des engagements pris vis-à-vis des autorités. En vue de faire respecter les textes, le week-end dernier, la cheffe de cantonnement de Kita, le capitaine Fatoumata Traoré et ses éléments ont procédé à la saisie de plusieurs camions remplis de bois à destination de Bamako. Ces camions ont été saisis à Sanankoro, à l’entrée et à la sortie de Kita. Les premières investigations ont permis de comprendre que les chauffeurs de ces camions détiennent des bons de circulation de la Société de Gestion Forestière Abdoulaye Halidou Cissé (SGF-HAC). Jointe au téléphone par un confrère, la cheffe de cantonnement de Kita n’a pas voulu donner d’amples informations sur la question. Quand même, elle a confirmé la saisie de plusieurs camions détenant des bons de la SGF-HAC.

Il ressort des données que cette société n’est pas habilitée à délivrer des autorisations pour les camions transportant les bois en lieu et place des agents des Eaux et Forêt. Des constats révèlent que le quota de bois alloué à la SGF-HAC pour l’année 2021 est atteint depuis longtemps. Donc elle n’a plus le droit de couper du bois en cette période.

Les agents des Eaux et Forêt ont des forts soupçons sur la provenance des bois. Des sources rapportent qu’ils seraient coupés dans d’autres massifs qui n’appartiennent pas à la société en question. C’est ce qui justifie l’aspect « faux et usage de faux ».

Il nous revient que l’affaire sera bientôt portée devant la justice. Toute chose qui permet de comprendre que les auteurs et leurs complices risquent gros.

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

1 thought on “DÉCOUVERTE MACABRE D’UN VASTE RÉSEAU D’EXPLOITATION ILLÉGALE DE BOIS

  1. Hi, i read your blog occasionally and i own a similar one and i was just curious if you get a lot of spam remarks? If so how do you stop it, any plugin or anything you can recommend? I get so much lately it’s driving me mad so any assistance is very much appreciated.

Comments are closed.