sam. Jan 15th, 2022

IMMERSION AU SEIN DU PROCESSUS DE RETRAIT DES FORCES FRANCAISES DE TOMBOUCTOU

LE CAMP BARKHANE DE TOMBOUCTOU DESORMAIS AUX MAINS DE L’ARMEE DE L’AIR MALIENNE

Annoncé en grande pompe par le Président français, Emmanuel Macron en juin dernier, le processus de retrait et de «transformation profonde» de la Force Barkhane est presque à son terme. Après Kidal le 10 octobre dernier, puis Tessalit le 13 novembre c’était au tour de la base française de Tombouctou d’être cédée ce mardi 14 décembre aux forces armées maliennes. Moment historique et fortement symbolique, car c’est aussi a Tombouctou qu’en février 2013 a été lancé le début de l’opération militaire française au Mali. Comme pour «boucler la boucle», le processus de restitution de cette base qui a débuté il y a un peu plus d’un mois est arrivé à son terme ce mardi avec la cérémonie de restitution sym- bolique des clés du camp aux Forces Armées Maliennes (FAMa) qui vont désormais occuper les lieux.
Pour vous, le Nouvel Horizon a eu l’occasion d’assister à ce moment historique et visiter ce camp qui fut durant huit ans occupé par les forces Françaises basées à Tombouctou.

C’est un camp avec très peu d’activité humaine que nous avons eu l’occasion de brièvement visiter. La base militaire française de Tombouctou est depuis quelques semaines en reconfiguration. L’évacuation de la logistique ayant débuté il y a un peu plus d’un mois, seuls quelques tentes équipées, laissées aux FAMa, ainsi que quelques matériels destinés à la défense sont encore visibles sur les lieux.

La base communément appelée PFDR (Plateforme Désert Relais) par les militaires français est situé tout près de l’Aéroport de Tombouctou, pour ne pas dire collé à celui-ci. «Le camp français est juste au Sud de l’Aéroport de Tombouctou. Derrière vous, il y a le camp MINUSMA qui est accolé au nôtre. On a un mur mitoyen et il y a environ 2 000 personnes sur ce camp MINUSMA, dont deux (02) bataillons: un bataillon burkinabais et un bataillon ivoirien. Le camp français est à l’intérieur d’une zone sécurisée qui elle, est plus large. Il y a tout un périmètre sécurisé avec un grillage barbelé et des postes de combat. On est une sorte de petit noyau central dans un dispositif plus vaste. Le camp français est plus petit que la partie MINUSMA qui est sept ou fois plus grande que le camp français», nous explique le Capitaine Florian, Commandant de la Base de Tombouctou. Ce camp, beaucoup plus petit que celui de Gao, est désormais aux mains des Forces Armées Maliennes (FAMa), plus précisément un (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU JEUDI 16 DECEMBRE 2021

AWA CHOUAIDOU TRAORE – NOUVEL HORIZON

2 thoughts on “IMMERSION AU SEIN DU PROCESSUS DE RETRAIT DES FORCES FRANCAISES DE TOMBOUCTOU

  1. What i do not realize is actually how you’re not really much more
    smartly-appreciated than you may be now. You’re so intelligent.
    You realize thus considerably in terms of this matter,
    made me for my part consider it from a lot of numerous angles.
    Its like women and men don’t seem to be interested unless it is one thing to do with Woman gaga!
    Your individual stuffs great. All the time deal with it up!

  2. I do not even know how I ended up here, but I thought this post was great. I don’t know who you are but certainly you’re going to a famous blogger if you aren’t already 😉 Cheers!

Comments are closed.