lun. Jan 17th, 2022

L’IMAM MAHMOUD DICKO FACE À LA PRESSE SÉNÉGALAISE

« Entre le Mali et la France, il n’y a pas de problème. Il peut y avoir seulement des problèmes entre l’élite politique malienne ou la junte qui gère et l’élite qui gère la France ».

Ce vendredi 17 décembre, a eu lieu la cérémonie de clôture du séminaire régional sur la « Contribution des acteurs religieux et traditionnels à la consolidation de la paix, la prévention et la résolution des conflits en Afrique de l’Ouest et au Sahel » qui s’est déroulé  du 16 au 17 décembre 2021 à Dakar.

À l’issue de cette rencontre, à laquelle Cheick Imam Dicko était invité par  le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et du Sahel (UNOWAS) de Dakar, il a accepté de répondre à  diverses questions face à la presse sénégalaise,  notamment  celles concernant  le Mali

En parlant du Mali, l’imam Mahmoud Dicko  a rappelé que malgré sa grande histoire, le Mali vit actuellement des moments difficiles. « Le Mali est un grand pays, une grande nation et un grand peuple qui a eu à construire de  grands empires et royaumes et qui a contribué à beaucoup de choses dans la civilisation universelle. Mais aujourd’hui   face à une certaine situation réelle qu’on ne peut pas   nier il y a une véritable difficulté et cela arrive dans la vie des grandes nations et dans la (…).    

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 20 DECEMBRE 2021

ALPHA C. SOW – NOUVEL HORIZON

3 thoughts on “L’IMAM MAHMOUD DICKO FACE À LA PRESSE SÉNÉGALAISE

  1. Great write-up, I am regular visitor of one’s web site, maintain up the nice operate, and It is going to be a regular visitor for a long time.

Comments are closed.