sam. Jan 15th, 2022

POLÉMIQUE AUTOUR DES RÉSULTATS DE L’APPEL D’OFFRES DE LA CONSTRUCTION DE LA ROUTE SADIOLA-KENIEBA

LA MINISTRE DES TRANSPORTS ET DES INFRASTRUCTURES, INTERPELLÉE QUANT AUX FORTS SOUPÇONS QUI PLANENT SUR UN AGENT DE L’ETAT

Certes les nouvelles autorités en charge de la Transition dans notre pays sont déterminées à mettre fin à certaines mauvaises pratiques, mais le scandale auquel font l’objet les résultats de l’appel d’offres concernant les travaux  de construction et de bitumage de la route Sadiola-Kéniba, c’est-à-dire le tronçon reliant Sadiola à Soumala, prouve que le chemin à parcourir reste encore long.

Ce qui est sûr et certain , après la publication des résultats de  l’appel d’offres de la construction de la route Sadiola-Kéniéba, c’est la place aux contestations. Les uns et les autres dénoncent le favoritisme et les conflits de compétence. Pour que cette affaire soit tirée au clair, une plainte a été déposée auprès de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics et des Délégations de Service Public. 

Il ressort des données que l’appel d’offres qui mettait en compétition plusieurs soumissionnaires opérant dans le domaine des infrastructures routières et du bâtiment,  a été ouvert le 4 août 2021.  Selon les constats, c’est une société  britannique de construction et d’ingénierie du nom de Costain-Limited qui a été retenue comme attributaire provisoire du marché. Au regard de la façon de faire qui suscite beaucoup d’interrogations, les uns et les autres ont jugé nécessaire de dénoncer les incohérences liées à l’attribution de ce marché. Ce qui est plus que jamais aberrant, des sources bien introduites rapportent que Costain-Limited qui est une société basée  en Angleterre est représentée au Mali par un cadre de l’administration. Nos sources mentionnent que cet agent de l’Etat travaillerait exactement à l’Agence de Gestion du Fonds d’Accès Universel (AGEFAU), alors que les textes interdisent formellement à tout agent de l’Etat de prétendre à un marché public. Il nous revient que la caution de 300 millions de FCFA versée par Costain-Limited, au centre du scandale, a été faite suivant un numéro d’immatriculation qui n’existerait nulle part dans le registre du commerce au Mali.  

C’est au regard de tout ce qui précède qu’une plainte a été introduite auprès de l’Autorité de Régulation des Marchés Publics et des Délégations de Service Public en vue de tirer au clair  les cas de favoritisme et de conflit de compétence constatés dans l’attribution de ce marché.

Il ressort des données que le président du Comité  de Règlement des Différends (CRD), M.   Ba Moussa Ouattara a, dans une lettre en date du 16 décembre 2021, décidé de tirer au clair cette passation de marché public.  Selon une source bien introduite, ce Comité devrait tenir, le mercredi 22 décembre 2021, une session à l’Autorité de Régulation des Marchés Publics afin d’écouter toutes les parties prenantes. 

Il nous revient que d’autres plaintes sont en cours contre les procédures d’attribution de ce marché à cette entreprise britannique.

La question qui se pose est la suivante : « Qui veut mettre des bâtons dans les roues  des nouvelles autorités en charge de la Transition dans notre pays ? »

 Quand même, des observateurs bien avertis suivent ce dossier de très près. 

(Nous y reviendrons).

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

1 thought on “POLÉMIQUE AUTOUR DES RÉSULTATS DE L’APPEL D’OFFRES DE LA CONSTRUCTION DE LA ROUTE SADIOLA-KENIEBA

  1. Hello, i read your blog from time to time and i own a similar one and i was just wondering if you get a lot of spam comments? If so how do you prevent it, any plugin or anything you can suggest? I get so much lately it’s driving me crazy so any support is very much appreciated.

Comments are closed.