ven. Jan 21st, 2022

ALORS QU’IL A INVITÉ À LA PARTICIPATION MASSIVE AUX ASSISES, LE PRÉSIDENT DE L’ADEMA-PASJ, MARIMANTIA DIARRA A DÉCLARÉ :

«La prolongation de la durée de la Transition ne saurait excéder un an»

Dans un entretien accordé à RFI ce mercredi 5 janvier 2022, le Président de l’Alliance pour la Démocratie au Mali-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (ADEMA-PASJ), Marimantia Diarra s’est exprimé sur la prolongation de la durée de la  Transition. Apres avoir contribué a la participation d’autres partis , le parti des abeilles s’oppose aujourd’hui au chronogramme des autorités de la Transition malienne proposé  à la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et qui serait issu des recommandations des Assises nationales de la Refondation (ANR). L’Adema plaide plutôt  pour une prolongation d’une année, sans plus.

La prolongation de la Transition à cinq (05) ans continue de faire couler beaucoup d’encre et de salives. Les autorités de la Transition, dans un chronogramme présenté à la CEDEAO le 31 décembre 2021,  ont exprimé leur (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU JEUDI 06 JANVIER 2022

DEMBA KONTE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *