sam. Jan 15th, 2022

UNE FEMME EN ÉTAT D’ACCOUCHER MEURT APRÈS AVOIR PARCOURU UNE ROUTE DEGRADÉE

Dans le village Dakamakagna situé à Kita, une femme enceinte a accouché dans un dispensaire en manque de personnel qualifié  et de matériels adéquats. Faute de soins post-natal convenables et d’une ambulance, elle a été transportée en urgence sur moto pour parcourir une distance de 35 kilomètres. Fatiguée, elle a rendu l’âme en cours de   route.

Selon nos informations, les faits   sont arrivés au village de Dakamakagna situé à 120 kilomètres de la ville de Kita. Une femme enceinte a accouché le dimanche 26 décembre dernier, dans un dispensaire non équipé et en manque de personnel qualifié.

Une source locale jointe au téléphone, ce jeudi 06 janvier 2022, affirme que la dame avait donné naissance à une fille. Mais l’après accouchement a été très douloureux, car la nouvelle maman n’a pas pu bénéficier de soins convenables, selon notre interlocuteur.

Vu l’état de santé postnatal de la dame, une évacuation vers l’hôpital du cercle de Sagabari avait été conseillé par les médecins. Appelé vers 23 heures pour venir en urgence, l’ambulance de cet Hôpital refusa de se déplacer. La raison sécuritaire est celle avancée, selon notre source. « Car  les attaques sont très fréquentes sur les routes de Kita surtout à des heures tardives », nous rapporte-t-on.

Ainsi, n’ayant pas d’autres moyens, (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU VENDREDI 07 JANVIER 2022

DEMBA KONTE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *