lun. Jan 17th, 2022

LES CHEFS D’ÉTAT DE LA CEDEAO ET DE L’UEMOA PASSENT À LA VITESSE SUPÉRIEURE

LES FRONTIÈRES TERRESTRES ET AÉRIENNES FERMÉES. GEL DES AVOIRS.  LA FORCE EN ATTENTE ACTIVÉE

Cléments et compréhensifs depuis le début de la Transition dans notre pays, les Chefs d’Etat de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA) ont finalement décidé de sortir ‘’les griffes’’ afin de pousser les militaires  au pouvoir à reculer. À cet effet, plusieurs sanctions sévères ont été prises contre le Mali, lors des sommets extraordinaires tenus, hier dimanche 09 janvier 2022, à Accra au Ghana.

Avec les sanctions prises hier dimanche 09 janvier 2022, par les Chefs d’Etat de la CEDEAO et de l’UEMOA, l’Epée de Damoclès plane sur la tête des plus hautes autorités en charge de la Transition et sur l’ensemble du peuple malien. Depuis un certain temps, combien sont les Maliens qui ne mangent plus à leur faim ? À cause de l’insécurité grandissante, combien sont les maliens qui vivent avec la peur au ventre ? Toute chose qui permet de comprendre que déjà, la situation est extrêmement difficile. Les produits de première nécessité coûtent très chers. Allons-nous vers le « sauve-qui-peut »?

Lors des sommets d’hier dimanche 9 janvier 2022,  les Chefs d’Etat de la CEDEAO et de l’UEMOA ont constaté avec (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 10 JANVIER 2022

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *