lun. Jan 17th, 2022

PROLONGATION DE LA TRANSITION

QUAND LA DURÉE DE CINQ ANS DIVISE LA CLASSE POLITIQUE ET LA SOCIETE CIVILE. QUELLE ALTERNATIVE POUR LE PRESIDENT DE LA TRANSITION COLONEL ASSIMI GOÏTA ?

Les conclusions des Assises Nationales de la Refondation ont proposé une prolongation de 6 mois à 5 ans de la transition. Mais les autorités maliennes ont proposé à la CEDEAO  un  chronogramme de 5 ans à compter du 1er janvier 2022. Une proposition rejetée par une grande partie de la  classe politique et de la société civile  malienne.

La transition au Mali arrive à son  terme le 27 février prochain, selon la charte de la transition. Le délai de 18 mois qui avait été accepté par l’ensemble du peuple malien à l’issue des concertations nationales est en effet épuisé.

Mais depuis le deuxième coup d’Etat en mois de mai 2021, la nouvelle équipe gouvernementale a affiché une autre volonté. En effet, le nouveau premier ministre de la transition, le Dr Choguel Kokala Maïga est arrivé à la primature avec son projet d’organiser les Assises Nationales  de la Refondation. Selon lui, c’est (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU VENDREDI 07 JANVIER 2022

DEMBA KONTE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *