lun. Jan 24th, 2022

RELATION CONFLICTUELLE ENTRE LE MAIRE DE DIALAKORODJI ET CERTAINS CONSEILLERS COMMUNAUX

LA LEGALISATION D’UN ACTE DE VENTE  PAR LE 1ER ADJOINT  EN LIEU ET  PLACE DU MAIRE,  A L’ORIGINE DU CONFLIT 

Le  maire Oumar GUINDO  de la Commune  Rurale de Dialakorodji ne s’entend plus avec plusieurs de ses  proches collaborateurs. À ce jour, il a été trainé à (04) quatre  reprises au pôle économique  pour des présumées affaires de détournement.  Aussi pour   la première fois, le maire a décidé de donner des explications sur  le fond du problème. Estimant qu’il n’affirme pas que sa gestion soit totalement  innocente pour  être à sa troisième mandature , le maire estime  qu’il n’a d’autre  ressort  que la vérité .

Il a affirmé qu’il existe depuis quelques temps un problème   entre lui  et certains  membres du conseil  communal. «  La commune de Dialokorodji  est l’une des plus problématiques du cercle de Kati »  a indiqué le maire.    Pour lui ,le  fond du problème réside dans le fait que certains de  ses  collaborateurs ont posé des actes qui  lui portaient  préjudice et qu’il a décidé de prendre ses responsabilités. «  Je ne dirais pas   que tous mes collaborateurs  sont mauvais, mais certains commettent des actes inadmissibles.   Mon premier adjoint   a légalisé une   attestation de vente.  Cela n’était pas de son ressort. Et comme  le  recommande la Loi, je lui  ai retiré ma signature. C’est ça qui m’a valu des convocations devant les juridictions alors que   je suis dans mon droit de le faire » a expliqué le maire Oumar Guindo. Il estime que certains de ses collaborateurs  lui en veulent aussi  parce qu’il  a duré à la mairie. « Je cherche que la vérité soit dite et qu’elle soit dite de façon objective, lucide et responsable.  J’avoue que mes  deux mandatures se sont passées assez bien. Nous sommes tous là  à la recherche du bien être des populations  .Mais lorsqu’on  est (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 10 JANVIER 2022

MAHAMANE TOURE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *