mar. Juin 28th, 2022

COMMÉMORATION DE LA JOURNÉE DU 08 MARS

L’UNION EUROPÉENNE PROMEUT LES FEMMES ARTISTES ET ÉCRIVAINES DU MALI

L’Union Européenne et les femmes artistes et écrivains du Mali ont tenu une rencontre hier Jeudi 17 mars 2022 dans le cadre de la célébration de la journée du 08 mars. Cette rencontre s’est tenue dans la résidence de l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, sis  à Badalabougou, dans la capitale Malienne. Elle était présidée par   Son excellence, Mr Bart Ouvry, Ambassadeur de l’Union Européenne au Mali. Cette rencontre a été marquée par un échange entre les différentes parties sur des difficultés auxquelles les femmes sont confrontées sur notre territoire. Le thème choisi est celui de la promotion des femmes artistes et écrivains du Mali.

L’Union Européenne continue de s’investir pour promouvoir la femme au Mali. Dans la continuité de la commémoration de la journée internationale des droits des femmes, communément appelée journée du 08 mars, La représentation de l’Union européenne au Mali a tenu une rencontre pour ouvrir un champ de dialogue avec les femmes artistes et écrivaines de notre pays. Le but à travers ces échanges  est de promouvoir les femmes qui travaillent dans le secteur de la culture telles que les artistes et les écrivains.

Cette cérémonie de commémoration du 08 mars a été sanctionnée par des échanges entre les différentes parties sur les difficultés liées au quotidien de la gent féminine au Mali. Pour  l’occasion, l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, Mr  Bart Ouvry a souligné l’importance de cette rencontre avec les femmes du secteur culturel :  les artistes et les écrivains qui luttent pour le respect des droits de la femme au Mali et pour son bonheur : « le mois de mars est le mois des droits de la femme et aujourd’hui  nous le célébrons avec les femmes artistes maliennes de plusieurs visions. Pour nous, il est important de soutenir le secteur culturel parce que la culture apparait comme l’identité de la cohésion d’un peuple. Aujourd’hui, nous avons eu des témoignages de femmes de plusieurs ethnies, Bambara, Touareg, etc. Elles parlent des difficultés et des opportunités d’être femme écrivaine, d’être chanteuse et femme de théâtre. C’est en donnant la parole aux femmes qu’on peut permettre de mieux se faire connaitre et moi, et mes collègues. Et notre but, c’est de promouvoir la culture malienne. Nous voulons avoir le Mali avec des opportunités d’emploi et chanter les louanges de la culture Malienne. C’est ce que nous voulons faire avec l’aide de ces femmes artistiques », a d’abord mis en avant Mr Bart Ouvry.

L’Ambassadeur a ensuite avancé qu’il est nécessaire de soutenir les femmes qui travaillent dans les domaines de la littérature et de l’art  : « nous sommes là pour vous aider, vous appuyer dans la recherche de la solution. Nous ne sommes pas là pour vous prescrire des solutions ni dans le secteur culturel, ni dans le secteur sécuritaire et ni dans le secteur sociopolitique. Nous, on est là pour accompagner ce pays. Les écrivains et les artistes Maliens sont connus mondialement et peuvent beaucoup contribuer à l’image d’un pays qui a une grande histoire. Aujourd’hui, nous leur avons présenté un livre qui porte justement sur des écrivains Maliens. C’est l’une des multiples actions que nous allons soutenir le secteur culturel. En soutenant le secteur professionnel, nous voulons aider le secteur à mieux professionnaliser, à mieux s’organiser surtout on a beaucoup de sensibilité pour les femmes et pour les jeunes’,  a déclaré le plus haut représentant de l’UE au Mali.

La présidente du réseau des femmes écrivaines du Mali et de la diaspora,  Madame Oumou Armand Diarra a fait savoir l’utilité du partenariat entre les femmes artistes écrivaines et L’Union Européenne pour faire face aux problèmes liés à leur activité: « le rôle de la femme dans notre société est très complexe. On est marginalisées. Dans l’écriture, les hommes nous encouragent très peu. On n’a pas beaucoup de rentabilité financière dans le foyer parce que quand tu n’as pas un travail, tu ne fais qu’écrire et finalement ton mari te mets à la porte. Il va dire, « moi j’ai une femme qui ne fait qu’écrire seulement ». Donc, pour nous les femmes écrivaines, c’est un handicap. On est obligé aujourd’hui de nous tourner vers les partenaires qui peuvent nous aider à sortir de ce gouffre parce qu’actuellement tout le monde sait que la situation est très difficile. Et nous les femmes, on n’arrive pas à s’en sortir’ », a-t-elle expliqué.

Mama Toumani Koné, présidente du réseau KIA  et artiste, présente à cette rencontre n’a pas manqué de manifester sa  satisfaction à cette démarche de l’UE : « c’est un regard. Parce que l’Union Européenne a des zones d’interventions par rapport à son projet. L’accompagnement des acteurs culturels par l’Union Européenne est une bonne chose et je suis là à les accompagner par rapport à leur besoin. Il faut que les femmes maliennes se réveillent. Comment prendre la place et avoir des stratégies pour atteindre les objectif escomptés », a avoué Madame Koné.

Présente a la rencontre, l’ancienne ministre de la culture en la personne de Madame Kadiatou Konaré a loué le courage des femmes du secteur culturel et a évoqué les difficultés liées à leur quotidien : « les femmes du mali sont fortes.  Initier un tel évènement n’aurait jamais eu lieu sans votre accompagnement, Monsieur l’ambassadeur de l’Union Européenne. Elles sont les premières à se lever, à s’occuper des enfants, du foyer, de l’entretien de la famille restreinte et aussi élargie et pouvoir vaquer à ses occupations dans la diplomatie mais dans l’écriture. Les femmes qui ont choisi d’écriture comme métier au Mali sont à féliciter car ce n’est pas facile. Dans une société moins sophistiquée que la nôtre, l’écriture demeure très complexe », a-t-elle déclaré.

  Pour terminer, les femmes artistes et écrivaines du Mali ont salué l’ambassadeur de l’UE au Mali, Mr Bart Ouvry d’avoir initié une telle rencontre et d’avoir publié le livre « Ecrivaines du Mali » qui regroupe  des informations sur les œuvres des écrivaines maliennes  et les difficultés rencontrées dans leurs vies.

MAMADOU SEKOU TRAORE – NOUVEL HORIZON  

3 thoughts on “COMMÉMORATION DE LA JOURNÉE DU 08 MARS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.