jeu. Mai 19th, 2022

BAIN DE SANG ÉVITÉ DE JUSTESSE AU SIÈGE DE L’URD, HIER

LE PROCUREUR PREND LES DEVANTS EN INTERDISANT L’ACCÈS DES LIEUX AUX DEUX CAMPS

S’il était question d’installer M. Gouagnon Coulibaly au siège national de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) en tant que président du parti, hier mardi 19 avril 2022, il n’en fallait pas plus pour que la tension monte d’un cran entre son clan et celui dirigé par le président par intérim, Pr Salikou Sanogo. Pour éviter un éventuel bain de sang, selon des sources, « le Procureur du Tribunal de la Commune V du District de Bamako a pris le soin d’interdire l’accès des lieux aux deux camps ». C’est pourquoi, le siège de cette formation politique était minutieusement gardé par des dizaines d’éléments de la Police Nationale.   

Faut-il le rappeler, le premier Congrès extraordinaire de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) tenu  le dimanche 16 janvier 2022 a permis de porter M. Gouagnon Coulibaly à la tête de cette formation politique. Mécontent de la (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE NOUVEL HORIZON DU MERCREDI 20 AVRIL 2022

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

1 thought on “BAIN DE SANG ÉVITÉ DE JUSTESSE AU SIÈGE DE L’URD, HIER

  1. Thanks for another great post. The place else could anybody get that type of info in such a perfect method of writing? I’ve a presentation subsequent week, and I am at the search for such info.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.