mar. Juin 28th, 2022

LE CHEF DE LA DÉLÉGATION DE LA CMA, À PROPOS DE L’ACCORD POUR LA PAIX

«Depuis la signature de l’Accord, nous sommes encore  dans les périphéries qui devraient être mises en œuvre deux mois après sa signature»

Signé, le 15 juin 2015 et  parachevé, le 20 mai 2015, à Bamako, l’Accord pour  la paix issu  du processus d’Alger    n’est pas encore entré dans sa phase de mise en œuvre proprement dite.  La révélation a  été faite,  hier  lundi 20 juin 2022, par la Coordination  des Mouvements de l’Azawad (CMA)   qui  tirait le bilan des sept (07) ans d’existence dudit Accord. La cérémonie  qui s’est déroulée à l’Hôtel de l’Amitié était placée sous la conduite du  Porte-parole de la CMA,  M. Mohamed   Elmaouloud  Ramadane. Il avait à ses côtés  le chef de la délégation de la CMA  M. Attaye  Ag Mohamed,   ainsi  que  le (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE NOUVEL HORIZON DU MARDI 21 JUIN 2022

Par MAHAMANE TOURÉ – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.