jeu. Juin 30th, 2022

RAPPORT   DE LA MINUSMA SUR LES VIOLATIONS   DES DROITS DE L’HOMME  POUR LE 1ER TRIMESTRE DE L’ANNÉE 2022

 LE COLLECTIF POUR LA DÉFENSE DES MILITAIRES MENACE LA MINUSMA D’UNE  PLAINTE ET LUI  DEMANDE   D’APPORTER LES PREUVES DES ACCUSATIONS CONTRE LES FAMA DANS LES 48 HEURES

Le Collectif pour la Défense des Militaires (CDM)  a riposté au  premier rapport trimestriel de l’année sur les  tendances des  abus de l’Homme au Mali de la MINUSMA. Publié lundi dernier, le CDM   a qualifié le rapport de la mission onusienne de « propagande », et envisage de porter plainte devant les juridictions compétentes pour « Rétablir l’Honneur et la Dignité » des FAMa. Mais avant, le collectif a donné 48 heures à  la Minusma à partir de la date d’hier  mardi 31 mai 2022 pour qu’elle avance les « preuves Tangibles » de ses accusations que le CDM juge « infondées ».

 A un mois d’un probable renouvellement de  son mandat,  la MINUSMA  vient d’ajouter sur la liste des mécontents   de sa présence au  Mali, le collectif pour la défense des Militaires (CDM). Crée  dans le but uniquement de  prendre comme son (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE NOUVEL HORIZON DU MERCREDI 01 JUIN 2022

Par MAHAMANE TOURÉ – NOUVEL HORIZON

2 thoughts on “RAPPORT   DE LA MINUSMA SUR LES VIOLATIONS   DES DROITS DE L’HOMME  POUR LE 1ER TRIMESTRE DE L’ANNÉE 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.