mar. Nov 29th, 2022

AFFAIRE DES JEUNES AYANT PROFERE DES INJURES GRAVES A L’ENCONTRE DU GOUVERNEUR DE MOPTI

LE COLONEL- MAJOR ABASS DEMBELE FAIT PREUVE DE GRANDEUR ET ACCORDE SON PARDON AUX DETENUS

Incarcérés depuis le mois de juin pour certains et d’Août pour d’autres, les quatre jeunes Mopticiens ayant été arrêtés suite à une plainte pour trouble à l’ordre public et insultes grossières à l’encontre du gouverneur de la région de Mopti ont été relâchés après de multiples médiations.

C’est le 27 septembre dernier que la bonne nouvelle est tombée. Les quatre jeunes ayant proféré de graves injures à l’encontre du gouverneur de Mopti le colonel Major Abass Dembélé ont été relâchés dans la soirée. Cette relaxe fait suite à de nombreuses Missions de médiations auxquelles ont pris part les parents des détenus mais aussi des organisations de la société civile et les autorités coutumières et religieuses, qui se sont impliquées dans cette affaire afin de demander le pardon du gouverneur, victime dans cette affaire.

Finalement comme il l’avait promis lors de son discours à l’occasion de la célébration du 62 -ème anniversaire d’accession à l’indépendance du Mali, le Colonel Major Abass Dembélé a tenu parole et a contribué à la libération de ces jeunes afin qu’ils  puissent retrouver leurs familles.

«Le pardon est une capacité , Et nous avons cette capacité à transcender toutes les difficultés qui se posent à nous. C’est en fonction de cette capacité qu’on nous a envoyé ici à Mopti, et on va faire preuve de capacité. J’ai donné mon sang pour ce pays, j’ai donné mon sang pour Mopti, donc ce n’est pas possible que je ne puisse pas pardonner les enfants indisciplinés de Mopti. Aux autorités coutumières et religieuses de Mopti, nous avons dit qu’on va essayer de démarcher la justice pour leur rendre grâce. Nous allons faire preuve de capacité de pardonner », avait déclaré le colonel Major Abass DEMBELE lors de son allocution à l’occasion de la célébration de la fête d’indépendance du Mali,  le 22 septembre 2022.

Parole d’honneur, les jeunes ont été relâchés moins d’une semaine plus tard, précisément le 27 Septembre. Il nous revient que ces derniers ont, pour obtenir leur liberté, adressé une lettre d’excuses au Gouverneur. Ils sont ainsi libres mais placés sous contrôle judiciaire en attendant la fin de l’enquête dont ils font l’objet.

C’est bien là une grande preuve de sagesse, d’humanité et de pardon qu’a démontré le colonel Major Abass DEMBELE. Les familles, parents et toutes les personnes qui se sont impliquées dans cette affaire pour un dénouement heureux se sont félicité et ont salué le Gouverneur pour cet acte posé dont il n’était nullement obligé. Aux jeunes alors de se tenir « à carreau » et faire preuve de respect et de retenue envers les autorités.

ACT – NOUVEL HORIZON

4 thoughts on “AFFAIRE DES JEUNES AYANT PROFERE DES INJURES GRAVES A L’ENCONTRE DU GOUVERNEUR DE MOPTI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *