Aller à la barre d’outils
jeu. Oct 1st, 2020

28EME SESSION ORDINAIRE DU CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le FAFPA mobilisera un budget de 6.718.067.891 de FCFA pour la réalisation de 183 actions, plans et projets en 2020

Le Fond d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA), a tenu son conseil d’administration hier 21 avril 2020. Après plusieurs années, la structure voudrait aussi tenir sa première session budgétaire. Au cours de ce conseil, un bilan des activités a été dressé aux administrateurs de même que les perspectives pour permettre à la structure d’être toujours au service de la formation professionnelle.

Malgré la situation très particulière, les premiers responsables du FAFPA (Le Fond d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage) ont tenu à organiser ladite session du conseil d’administration. Elle est présidée par son président du conseil d’administration, M. Ousmane Traoré en présence de 10 sur les 12 administrateurs qui la composent.

En effet, dans son discours d’ouverture, le Président du conseil d’administration a expliqué les difficultés qu’a connues le FAFPA dans la réalisation de son programme comptant pour l’année 2019. Il a rappelé aussi que dans la mise en œuvre du plan d’action 2019, la direction générale du FAFPA a constaté une timide mobilisation des ressources annoncées sur la contribution forfaitaire à charge de l’employeur (CFE) compte tenu de la clôture budgétaire.  Malgré cette situation, souligne le PCA, le FAFPA a réussi à mener plusieurs actions durant l’année écoulée grâce selon lui, au Premier Ministre, Ministre de l’Economie et des Finances, Dr Boubou Cissé.

BILAN 2019

En ce qui concerne le bilan de l’année 2019, il est a souligné que le Plan d’Action issu du Programme d’activités a été adopté par le Conseil d’Administration du FAFPA en sa vingt-troisième (23eme) Session extraordinaire, tenue le 27 août 2019 sur la base d’un budget de 7.011.105.140 (Sept milliards onze millions cent cinq mille cent quarante) francs CFA approuvé par Arrêté n°2019-3119/MEF-SG du 20 septembre 2019. Sur ce budget, les dépenses exécutées au 31 décembre 2019 s’élèvent à 4.428.922.725 (quatre milliards quatre cent vingt-huit millions neuf cent vingt-deux mille sept cent vingt-cinq) francs CFA, soit un taux d’exécution financière de 63,17%.

Aussi, faut-il le préciser que sur les 4.000.000.000 (quatre milliards) francs CFA de la Contribution Forfaitaire à Charge de l’Employeur (CFE) annoncée, le montant encaissé par la Direction Générale du FAFPA au 31 décembre 2019 est de 1.150.000.000 (un milliard cent cinquante millions) francs CFA, soit un taux d’encaissement de 28,75%.

Toutefois, grâce aux efforts des premiers responsables du FAFPA, la direction a pu faire face à ses charges en 2019, grâce au reversement des arriérés de la Taxe de Formation Professionnelle (TFP 2018).

Pour le Directeur du FAFPA, M. Mohamed Al Bachar Touré, les conditions difficiles n’ont pas permis de mener des activités comme voulu mais néanmoins, sur 80 actions/plans et projets de formation prévus, 74 actions/plans et projets de formation ont été réalisés, soit un taux d’exécution technique de 92,50%.

En outre, la Direction générale du FAFPA a poursuivi la mise en œuvre des projets et programmes en coopération.

PERSPECTIVES POUR 2020

Il importe de souligner que la Direction du FAFPA a élaboré et présenté ses comptes de gestion retraçant ainsi, la clarté et la performance de l’orthodoxie financière de gestion du Fonds et la mise en place d’un cadre organique du FAFPA en vue d’une meilleure gestion du plan de carrière du personnel.

En termes de perspectives pour l’année 2020, le FAFPA envisage la réalisation de 183 actions/plans et projets de formation tous secteurs confondus ainsi que des actions de soutien à la formation notamment le suivi évaluation, la promotion, la communication et le partenariat.

Ces activités seront financées sur la base d’un Budget équilibré en Recettes et en Dépenses à la somme de 6.718.067.891 (six milliards sept cent dix-huit millions soixante-sept mille huit cent quatre-vingt-onze) francs CFA contre 7.011.105.140 (sept milliards onze millions cent cinq mille cent quarante) francs CFA en 2019, soit un taux de régression de 04,18%.

« Ce qui fait que comparativement au budget 2019, nous avons connu aujourd’hui une régression de 4% du budget », a-t-il indiqué.

Pour finir, le Directeur du FAFPA a remercié le Ministre de l’Economie et des Finances pour son appui qui a permis, d’une part, de récupérer au moins les 2/3 des ressources de la Contribution Forfaitaire à charge de l’Employeur (CFE) 2019 et d’autre part, pour la dotation de crédits complémentaires au titre de l’exercice 2020 proportionnellement aux exercices antérieurs.

KADOASSO.I 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *