A LA UNEPOLITIQUE

ACCORD POLITIQUE ET GOUVERNEMENT DE LARGE OUVERTURE

Soumaïla Cissé, de l’imposition à la diversion

Le chef de File de l’opposition et président du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie (FSD), Soumaïla Cissé, interrogé par RFI au sujet de l’accord politique signé le 02 mai 2019 dernier et l’entrée au gouvernement de large ouverture de ses amis de lutte, a tout simplement « félicité » le nouveau gouvernement. Il a aussi expliqué que les partis du FSD qui ont signé l’accord politique ne l’ont pas trahi alors qu’il signait, il y a quelques semaines un communiqué annonçant « le FSD, en tant qu’entité n’est pas signataire dudit document ».Que comprendre finalement? 

« Non pas du tout ! Je voudrais d’abord profiter pour féliciter le nouveau gouvernement et lui souhaiter beaucoup de chance et beaucoup de réussite. Nous avons des amis qui sont au gouvernement qui restent des amis à moi comme Tiébilé Dramé,  Oumar Dicko », répondait Soumaïla Cissé à Christophe Boisbouvier de Radio France Internationale (RFI) à la question de savoir si la signature de l’accord politique et l’entrée au gouvernement de ses amis du FSD étaient une trahison. Le président de l’Union pour la République et la Démocratie (URD) pense (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 09 MAI 2019

PAR KADOASSO.I

Share:

Leave a reply