A LA UNEDÉFENSE & SÉCURITÉPOLITIQUETOUS LES ARTICLESURGENT

APPEL AU RENVERSEMENT DU RÉGIME EN PLACE

Le Général Moussa Sinko COULIBALY doit-il être inquiété pour ses prises de position ?

Le Général Moussa Sinko COULIBALY, démissionnaire de l’Armée malienne pour ‘‘Raison Personnelle’’ en 2018, afin d’être candidat à l’élection présidentielle, prend les Maliens comme si nous avons la mémoire courte. Son passé récent de putschiste avec la junte militaire de Kati en mars 2012 et de ministre de l’Administration Territoriale, en charge de l’organisation des élections présidentielles de 2013, mérite d’être rappelé. Il fait partie des militaires qui ont contribué largement et à visage découvert à la venue du Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA (IBK) en 2013. Qui ne se souvient pas de la déclaration fracassante du Général Moussa Sinko COULIBALY, entre les deux tours de l’élection de 2013 ? Alors qu’il n’a pas tous les résultats issus des urnes, en proclamant les résultats provisoires du 1er tour, il a affirmé que si ça ne tenait qu’à lui, il n’y aura pas de second tour.

N’est-ce pas ailleurs que le premier du 1er tour d’une élection présidentielle est battu au second tour ? Alors, il fait partie des gens qui ont contribué à la mise en place du régime en place. Et aujourd’hui, appeler à la fin de ce même régime par lui, n’est ni plus ni moins qu’une forfaiture !

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 4 OCTOBRE 2019

Par Daba Balla KEITA

Share:

Leave a reply