A LA UNEANALYSESDIALOGUE POLITIQUE INCLUSIFTOUS LES ARTICLES

APRES LE BOYCOTT DE LA CMA, D’ACTEURS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE ET DES PRINCIPAUX PARTIS DE L’OPPOSITION

Le Dialogue National Inclusif va-t-il se transformer en monologue ?

Alors que la phase commune du Dialogue National Inclusif (DNI) a débuté hier lundi, 7 octobre 2019, pour deux jours dans les 611 communes retenues, des échos qui nous sont parvenus font croire qu’il s’agit plus tôt d’un monologue, si l’on tient compte du boycott de la Coordination des Mouvements de l’Azawad (CMA), des partis politiques de l’opposition tels : l’URD, les FARE Anka Wuli, le CNID-FYT, le MPR, de SADI, du RpDM, de la CNAS-Faso Hèrè, du MODEC, du FAD, du MSR, entre autres.

Avec le boycott de ces principaux partis politiques de l’opposition et de certaines organisations de la société civile, le Dialogue National Inclusif n’est-il pas vidé de son sens ?

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 8 OCTOBRE 2019

Par Daba Balla KEITA

Share:

Leave a reply