Aller à la barre d’outils
lun. Jan 18th, 2021

ARRÊTÉ EN ALGÉRIE APRÈS SA LIBÉRATION EN ÉCHANGE DE QUATRE OTAGES

LE DJIHADISTE MUSTAPHA DERRAR RÉVÈLE L’IMPLICATION DE LA FRANCE ET LE PAYEMENT D’UNE RANÇON DE “30 MILLIONS D’EUROS’’

Il faisait partie des centaines de djihadistes   présumés qui ont été libérés en fin septembre au Mali. Mustapha Derrar, l’un des djihadistes relâchés au Mali en échange de quatre otages, est de nouveau arrêté fin octobre en Algérie. Il a révélé le versement d’une rançon de “millions d’euros” lors de cette transaction qui avait abouti à la libération de la Française Sophie Pétronin.

D’abord, j’ai entendu parler d’un échange de 207 prisonniers et de 10 millions d’euros, puis j’ai entendu dire que le montant (de la rançon) était de 30 millions d’euros”, a déclaré Mustapha Derrar dans une vidéo diffusée sur la télévision publique algérienne rapportée par le média français AFP, samedi dernier.

“Les négociations ont eu lieu avec la France, Iyad Ag Ghali (un des principaux leaders de la nébuleuse djihadiste sahélienne, affilié à Al-Qaïda, ndlr) et le Mali“, a-t-il affirmé en langue arabe. Toutefois, le média français relève qu’il n’était pas “possible de corroborer ses dires ni de savoir dans quelles conditions la vidéo diffusée a été enregistrée’’.

Le djihadiste arrêté en Algérie dit dans la même vidéo avoir rejoint le jihad en novembre 2012″ au début de la crise malienne. Il  faisait partie des quelques 200 personnes libérées mi-octobre par le pouvoir malien en échange de plusieurs otages  dont l’humanitaire française Sophie Pétronin et l’opposant (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 02 NOVEMBRE 2020

KADOASSO I. – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *