Aller à la barre d’outils
mar. Jan 26th, 2021

ARRIÉRÉS DES DÉPUTÉS SORTANTS

TOUT EST RENTRE DANS L’ORDRE !

Dernièrement, l’Assemblée Nationale conviait les élus de la législature écoulée à restituer les biens dédiés à leur fonction. Décision qui contrastait avec le fait que des anciens pensionnaires de Bagadadji n’avaient pas émargé depuis deux (02) mois. Désormais, c’est chose faite !

Après l’étape de la Cour Constitutionnelle, le Parlement est devenu actif. Vu que l’administration de Bagadadji n’était pas en place, une gestion transitoire a pris forme de facto. En la matière c’est le Secrétaire général Modibo Sidibé (ne pas confondre avec le PM) qui a pris les choses en main. Après avoir convié les nouveaux députés à s’enregistrer, il avait fait part des biens des élus recalés ou perdants des dernières législatives écoulées.

Un communiqué fut diffusé à cet effet invitant les chefs de groupes, présidents de commissions et parlementaires privilégiés à s’exécuter. Sauf que ce qui ne se dit pas, c’est qu’il y avait un arriéré de deux (02) mois de salaires à l’endroit des députés sortants. Pouvaient-ils accepter de restituer ce qui leur est demandé alors qu’on leur doit chacun plus de 3 millions de FCFA ?

Il aura fallu que la rentrée parlementaire prenne forme et arrive à mi-chemin pour que la situation se décante.

Le Questeur sortant, Mamadou Diarrassouba est (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 22 MAI 2020

BAMOÏSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *