A LA UNEJUSTICETOUS LES ARTICLES

ASSEMBLÉE NATIONALE

LA FRUSTRATION D’ABDRAMANE NIANG

La figure emblématique de la Haute Cour de Justice, Abdramane Niang, a boudé le Rassemblement Pour le Mali (RPM), depuis peu. Il a été éjecté sans préavis pour que soit mis à son poste le président sortant de l’Assemblée Nationale.

Manière qui a poussé le vétéran du Parlement à refuser les offres du parti présidentiel. Visible lors de la 5ème législature, le député de Teninkou ne le sera pas cette fois. Abdramane Niang est «déchu» de la Haute Cour de Justice dont il fut le premier président de son histoire. Le plus âgé de l’Assemblée nationale a été pris de court par ses camarades députés.

Lors de l’installation du Bureau Central, il fut surpris de ne pas voir son nom parmi les élus censés siéger à la Haute Cour de Justice (HCJ). Pire, on ne l’a pas informé de ce changement et du poste qui lui fut attribué. L’honorable Niang a été retenu pour le Parlement Panafricain en compagnie de figures importantes comme Alou Boubacar Diallo ou Mme Haïdara Aïchata Cissé dite Chato. C’est donc dans la grande salle du Centre International des Conférences de Bamako (CICB), le jour j, que le plus âgé des députés du Mali apprend que sa mission a pris fin. Une situation qui l’a (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 12 JUIN 2020

BAMOÏSA

Share:

Leave a reply