Aller à la barre d’outils
jeu. Oct 1st, 2020

ATTAQUE DANS LA COMMUNE DE TORI, CERCLE DE BANKASS (RÉGION DE MOPTI)

HUIT PERSONNES TUÉES, TROIS BLESSÉES, DES GRENIERS ET HABITATIONS INCENDIÉS

Huit (08) personnes tuées, trois (03) blessées, une autre enlevée, des habitations et greniers incendiés, des magasins et boutiques pillés sont entre autres, le bilan d’une attaque perpétrée par des groupes armés contre le village d’Ogoboro Commune de Tori, dans l’arrondissement de Diallassagou. En effet, après une période d’accalmie, à cause des récentes opérations militaires, dans la région de Mopti, des individus armés non identifiés se font à nouveau signaler dans le cercle de Bankass. Cette fois, c’est la localité d’Ogoboro, dans la commune de Tori, dans la nuit du mercredi 09 au jeudi 10 septembre dernier qui a été la cible d’une attaque conduite par plusieurs individus armés.

Selon les sources locales, les assaillants à bord des motos ont tout abord été aperçus du côté de Koulongo, une localité située à 85 kilomètres de Tori, avant de rebrousser rapidement chemin en raison de la présence d’un groupe de chasseurs. Ils se sont finalement repliés vers Baye où ils semblent disposer de repaires dans cette immense forêt, également située non loin de la frontière avec le Burkina Faso. C’est suite à ce repli stratégique, poursuivront nos sources, que les assaillants ont lancé l’assaut contre le village d’Ogoboro, entrainant par la même occasion, la mort de plusieurs civils ; habitations et des greniers ont été mis à sac avant d’être brûlés.

« Les militaires de la base de Sokoura à 16 km du lieu du crime informés bien avant l’attaque, n’ont pas fait signe de présence soi-disant qu’il y a trop d’eau sur la route ».

Les sources invitent les autorités maliennes à répondre aux appels de la population en situation d’urgence, en vue de protéger les personnes et leurs biens :

« Nous appelons nos militaires pour d’éventuelles d’attaques pour qu’ils prennent témoin afin d’identifier les coupables », ont conclu les sources locales.

Abdoul Karim SANOGO – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *