ven. Mar 5th, 2021

BRIGADE D’INVESTIGATION JUDICIAIRE

ABDOUL NIANG INTERPELÉ SUR PLAINTE DE LA FAMILLE DICKO

Le chroniqueur Abdoul Niang sur plainte de la famille Dicko a été interpelé, le vendredi 12 février par la Brigade d’Investigation Judiciaire (BIJ). Son dossier a été transmis au Tribunal de la Commune de Bamako et l’accusé dans une vidéo dénonce « une instrumentalisation de la Sécurité d’État ».

Visé par deux (02) plaintes , à savoir celle du Gouverneur du District de Bamako et de la famille de l’Imam Mahmoud Dicko,  c’est finalement la dernière qui frappera le chroniqueur Abdou Niang. L’information qui avait fait réagir ses partisans sur la toile a fini par être confirmée par le chroniqueur.

Dans une vidéo de onze (11) minutes publiée sur sa page,  Niang TV , Abdoul affirme avoir été interpellé par la Brigade d’Investigation Judiciaire (BIJ) «C’est au sortir de la SOMAGEP-SA que j’ai été interpelé par des agents de la BIJ. Ils m’ont ensuite emmené dans ma voiture jusque dans la cour de la Brigade d’Investigation Judiciaire sans aucune convocation», a-t-il lancé dans cette vidéo.

Selon Abdoul Niang, « c’est la famille Dicko qui a porté plainte pour diffamation contre sa personne en lien avec l’affaire de 400.000.000 de FCFA qui aurait été donnés à l’Imam par x.

Dans la dite vidéo le chroniqueur dénonce l’instrumentalisation du service de la sécurité d’Etat : « la sécurité d’Etat m’espionne depuis des semaines pour savoir avec qui j’échange pour avoir les informations».

Il poursuit : «C’est la Sécurité d’État et l’Imam Mahmoud Dicko qui ont orchestré cette interpellation contre ma personne. Mais cette tentative d’intimidation ne marchera pas».  

  Ses avocats dont Me Mohamed Ali Bathily, Me Kassim Tapo, Ben Mamenta Touré, travaillent déjà sur le dossier afin de mettre en lumière cette affaire.

Par ailleurs un autre chroniqueur Ras-Dial proche de l’Imam avait clarifié dans une vidéo que Dicko n’était pas à l’origine de cette plainte: «ce sont les enfants de Dicko qui ont pris leur responsabilité pour défendre leur père des diffamations en portant plainte contre Abdoul  Niang. l’Imam Mahmoud Dicko n’y est pour rien», a déclaré Ras-Dial.

Demba KONTÉ – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *