Voilà le poste visé par Hadi Niangadou

Ce cher honorable Hadi Niangadou fera bientôt parler de lui. Alors qu’on le dit effacé de l’arène politique, depuis sa convalescence au COVID-19, le président du Mouvement Pour le Mali (MPM) rêve d’occuper une place annoncée vacante : la Questure.

L’honorable Hadi Niangadou ne fera pas dans la demi-mesure. Pour ce 3ème mandat qui vient de lui être attribué en Commune II, le député semble être perdu des radars. Ce qui n’est pas vrai car il a bien repris ses mouvements même si le tintamarre n’est plus d’actualité. Il nous revient que le président du Mouvement Pour le Mali (MPM) est visible avec son bras droit de toujours : Karim Kéita.

Par contre, le 2ème vice-président sortant du Parlement n’est pas loin des débats en cours. Allusion faite au bureau parlementaire qui se dessine après des élections aux résultats mitigés par la Cour Constitutionnelle.

Pendant que l’opinion est distraite avec les empoignades autour du perchoir, l’élu de Médina-Coura a tranché. Hadi Niangadou lorgne la questure pour la 6ème législature.

Est-ce parce qu’il avait senti les lieux se vider pour y prétendre ? À priori !

Au sortir du 1er tour des élections législatives, le second Questeur, feu Belco Bah, échouait à Niono. Une défaite qui sera suivie par la contagion de ce dernier au COVID-19 avant qu’il ne décède après avoir été plus ou moins guéri. Dans le deuil, la nouvelle région de Dioila prenait les couleurs du Rassemblement Pour le Mali (RPM).

Autrement dit, l’honorable Mamadou Diarassouba réussissait (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 05 MAI 2020

BAMOÏSA

Share:

1 comment

Leave a reply