lun. Mar 8th, 2021

TABITAAL PULAKU DÉNONCE LES EXPROPRIATIONS PAR LES DONSOS

L’Association communautaire vient de faire un communiqué dont nous avons reçu copie. Les autorités de la Transition sont interpellées afin de secourir les populations exposées à des contraintes alimentaires et sécuritaires.

Signé du président Abou Sow, les Donsos sont mis en cause dans cette sortie solennelle. Au nom de Tabital Pulaaku, il fait mention de « la douleur de son association, à l’attention de toutes les personnes éprises de paix et de liberté. »

Allusion faite aux populations peuhles maliennes des villages de n4, n5, n6, n7, n8, n9 et n10 du cercle de Niono et celles du village de Pont, contraintes sous la menace des armes, par les ‘‘terroristes Donsos’’, de quitter leurs habitations.

M. Abou Sow précise que « ce sont vingt-huit (28) familles totalisant près de deux cent cinquante (250) (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 25 JANVIER 2021

BAMOÏSA – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *