Aller à la barre d’outils
jeu. Jan 21st, 2021

COMPLOT CONTRE LE GOUVERNEMENT

 LA DÉFENSE DES PERSONNES MISES EN CAUSE ÉVOQUE ‘’ UN DOSSIER VIDE’’

Plusieurs personnalités ont été arrêtées par les services de renseignements dans le cadre d’un  projet dit  de déstabilisation  du Gouvernement.

 Me Kassoum TAPO qui assure les intérêts de l’ex-Premier ministre Dr Boubou CISSÉ était face aux médias le vendredi dernier à la Maison de la Presse. Il était assisté de deux de ses confrères  du barreau Français, Me Marcel Ceccaldi et Me Éric  Moutet  qui défendent  respectivement  Dr  Boubou CISSÉ et M. Vital Robert DIOP, PDG de PMU-Mali. Me Abdrahamane  Mamata TOURÉ et Me Zana KONÉ qui  défendent les autres personnes citées dans l’affaire à savoir Sékou TRAORE , Aguibou  Machy TALL,  ras bath  et Souleymane KANSAYE  étaient également de la rencontre . Aussi c’est à l’unanimité que les avocats ont déclaré que le dossier incriminant leurs clients est vide.

 Pour le collectif des avocats,    “il n’existe pas de preuves matérielles dans le dossier. Par ailleurs, les avocats   soutiennent que la procédure   n’a pas respecté les règles du droit. ‘’C’est la première fois dans ma carrière que j’ai pu avoir connaissance d’un dossier de cette nature. Ce dossier est scandaleux. Ce qu’il met en cause, c’est pas   seulement aujourd’hui la situation des personnes mises en examen et incarcérées, ce qui est en cause in fine et dans cette procédure demain ce sont les droits et des libertés garanties de tous les citoyens maliens ‘’,  a declaré  Me Marcel Ceccaldi. En  s’expliquant, l’avocat français a déclaré  qu’il a  jeté un coup  d’œil sur ‘’ sur la Constitution du mali du 25 février 1992;  elle n’est que suspendue, c’est l’acte Fondamental du Mali qui dit un certain nombre de principes qui sont ceux de l’État de Droit et qui sont les principes reconnus par la communauté des États .Lorsque vous lisez cette constitution, vous avez des avancées extraordinaires sur le Droit des personnes. Le Mali était bien en avance par exemple  ,sur la législation Française (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 11 JANVIER 2021

Mahamane TOURÉ – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *