Aller à la barre d’outils
mer. Août 5th, 2020

CONCLUSIONS DU SOMMET EXTRAORDINAIRE DE LA CEDEAO

LE M5-RFP REJETTE LES PROPOSITIONS DES CHEFS D’ÉTAT ET MAINTIENT SA POSITION

Au lendemain du Sommet des chefs d’Etat de la CEDEAO qui a été sanctionné par de fortes recommandations pour le retour de la stabilité dans le pays, le Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) a réagi par un communiqué.

Les leaders ont qualifié les propos du chef de l’Etat de diversion : « Les décisions du Sommet des Chefs d’Etat de la CEDEAO reposent sur des approximations très improbables telles que la démission hypothétique de députés dont l’élection est contestée », stipule le communiqué

Dans ce communiqué le Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) s’est dit étonné des conclusions faites par le Sommet extraordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO tenu ce 27 juillet 2020. Le M5 déplore le fait que  la CEDEAO « continue de ramener la crise socio-politique au Mali à un simple contentieux électoral du deuxième tour du scrutin législatif ».

La démission immédiate des 31 députés contestés, la recomposition rapide de la Cour Constitutionnelle, la mise en place rapide d’un Gouvernement d’Union Nationale, ainsi que la mise en place rapide d’une commission d’enquête pour situer les responsabilités dans les cas de décès, de blessés , de destruction  des biens, et la mise en place d’un Comité de Suivi de toutes les mesures prises tel que recommandé par la CEDEAO n’a pas convaincu le M5-RFP.

Pour les leaders du M5, (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 29 JUILLET 2020

KADOASSO I.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *