Le candidat Zoumana Sissoko souhaite l’arrivée du virus

Alors que la psychose gagne du terrain dans le pays, un candidat en Commune III appelle de ses vœux le coronavirus. Un acte indigne émis, depuis le compte Facebook du jeune leader, qui tente de rattraper le coup en supprimant la publication dans la journée du mardi.

L’émoi est total suite au post  de ce candidat indépendant. Connu sous le sobriquet Boua Zizou Sissoko, ce jeune candidat est à sa première expérience politique. Une course aux suffrages, où il brigue donc l’unique poste de député vacant en Commune III. Sauf que dans un contexte miné par le COVID-19, M. Sissoko a commis une bourde.

Depuis Facebook, il a souhaité l’arrivée du virus présent chez tous les voisins du Mali. «Ils insistent sur cette maladie comme s’ils voudraient la voir au Mali. Je souhaite que le Coronavirus soit vu en premier dans leur famille», a lancé Bouna Zizou.

Une riposte à ses détracteurs qui n’est autre qu’une faute politique à grande échelle vu l’ampleur du sujet abordé.

Manque d’immaturité et de responsabilité pour quelqu’un qui désire acquérir les suffrages politiques. Car la question du COVID-19 va bien au-delà de sa seule Commune: la portée est mondiale. Publiée aux environs de minuit dans la nuit du lundi 23 au mardi 24 mars 2020, le post de la controverse semble avoir été effacé au moment où nous étions sous presse. Force est d’admettre que (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 25 MARS 2020

BAMOÏSA

Share:

Leave a reply