Aller à la barre d’outils
dim. Jan 17th, 2021

COUP DE TONNERRE DANS LES RANGS DE L’ARMEE RECONSTITUÉE

LE GOUVERNEMENT ENCORE VICTIME DE LA TRAHISON DES GROUPES ARMES

Au moment où le déploiement de l’armée reconstituée focalise toutes les attentions, ce processus vient de prendre un coup dur qui interpelle tous les acteurs impliqués dans la recherche de la paix et de la concorde au Mali. Des sources au parfum de cette question disent que certains éléments ont déserté avec des armes et des munitions.

Dans le cadre de la recherche d’une solution à la crise sécuritaire qui secoue notre pays depuis 2012, les autorités, les partenaires, les éléments des groupes armés ont fait des efforts, mais tout porte à croire que le bout du tunnel n’est pas pour demain. Il est important de retenir que le Gouvernement, dans le cadre de la recherche des voies et moyens pour une sortie de crise, a même parfois fait l’impossible, sous la pression des partenaires dont certains ont des agendas cachés.   

C’est avec une très grande surprise que l’opinion a appris que quelques nouveaux intégrés ex-combattants ont disparu dans la nature avec armes, munitions et bagages. Si certaines parties du nord échappent au contrôle du pouvoir central, il faut reconnaitre que les éléments des groupes armés qui vivent dans ces zones sont tellement habitués à la facilité qu’il serait difficile pour ceux-ci de relever le défi au sein de l’armée reconstituée. Ce qui est aberrant dans cette histoire, selon des sources, ceux qui désertent partent avec les armes et les munitions. La question qui revient sur les lèvres est la suivante : Ces déserteurs ne vont-ils pas retourner leurs armes contre le pays ? Cette question est extrêmement importante. Donc face à cette situation, il est important que les autorités compétentes (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 15 MAI 2020

Tougouna A. TRAORE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *