A LA UNEÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUSGRÉVETOUS LES ARTICLES

DE LA VILLE DE KAYES À CELLE DE NIORO DU SAHEL

 Les manifestations anti couvre-feu gagnent du terrain

Suite à la déclaration du premier cas de covid-19 au Mali, le Chef de l’Etat Ibrahim Boubacar KEITA s’est adressé à la Nation pour annoncer des mesures liées à la prévention contre la maladie. Une semaine auparavant, le chef de l’Etat avait convoqué un Conseil de Défense Extraordinaire toujours dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Ainsi, l’instauration du couvre-feu tous les jours de 21 heures à 5 heures du matin a été l’aspect de lutte qui a le plus marqué les populations, et pour cause …

Des résultats des études sur le coronavirus, il est apparu que le non-respect des distanciations sociales d’au moins 1 mètre est un facteur déterminant dans la propagation de la maladie.  C’est ainsi que le Gouvernement a décidé de la fermeture des maquis jusqu’à nouvel ordre en plus de l’instauration d’un couvre-feu. 

« Je n’ai jamais vu une décision aussi bizarre que celle-là. C’est comme si, le Gouvernement veut nous dire que le virus ne se promené que la nuit »

regrette un citoyen. Un autre plus favorable d’indiquer

« les gens oublient de souligner que le virus se transmet à toutes les heures mais   il est difficile de suivre à mon avis un cas contact   dans une boite de nuit ou un bar ».

De l’évidence (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 05 MAI 2020

Share:

Leave a reply