Aller à la barre d’outils
ven. Nov 27th, 2020

DÉCÈS D’UNE FEMME APRES ACCOUCHEMENT DE TRIPLÉS A KOUTIALA

LES SERVICES SOCIAUX INTERPELES POUR LA PRISE EN CHARGE DES BEBES ORPHELINS

Un évènement malheureux est survenu le 14 mai 2020, au centre de santé communautaire (CESCOM) de Koutiala, région de Sikasso. Une femme a perdu la vie après avoir accouché de triplés. Des sources officielles indiquent que les trois bébés sont bien portants. Un SOS est lancé pour la prise en charge de ces bébés orphelins de mère.

Une femme de 42 ans résidant avec son mari au premier quartier Wala wala de la ville de Koutiala a perdu la vie le jeudi (14/05/2020), soit une semaine après avoir donné naissance à des triplés bien portant. Elle a fait l’accouchement selon les sources proches, le 8 mai 2020 au CESCOM de Koutiala. En effet, l’on ignore jusqu’ici les conditions dans lesquelles la dame a perdu la vie alors que l’accouchement semble bien passé.

Contactés par nos soins, les responsables du service local de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille ont confirmé la mauvaise nouvelle avant de rassurer que les 03 nourrissons se portent bien. Il s’agit de deux filles et un garçon au nom de Awa, Adama et Aminata de la famille Sako. Cependant, indique le responsable de cette cellule, la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, la prise en charge de ces trois bébés constitue un sérieux problème. Cette structure a lancé le weekend écoulé un SOS aux bonnes volontés pour la prise en charge des nouveau-nés.

Il convient de rappeler que si prise en charge il doit y avoir c’est la direction de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille   qui doit s’assumer dans cette situation afin de créer les conditions favorables pour les trois petits. L’appel à l’aide lancé par cette direction est important certes, mais il convient de souligner que la prise en charge des cas sociaux ne relève aucunement pas d’un service dénommé “bonnes volontés“ mais c’est à ce département de s’assumer en prenant en charge ces enfants pour soulager les peines du père qui passe une période difficile après avoir perdu son épouse.

Par ailleurs, cette prise en charge des enfants orphelins relève du ministère de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille et celui de la Santé et des Affaires sociales. Les deux ministères doivent dans un bref délai prendre leur responsabilité afin que ces enfants puissent bénéficier d’une bonne prise en charge pour éviter que les nouveaux nés ne soient pas exposés à d’autres situations complexes.

 KADOASSO.I

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *