Aller à la barre d’outils
mer. Août 5th, 2020

DÉCLARATION DU SAM ET DU SYLIMA APRES LEUR RENCONTRE AVEC LE PROCUREUR DU POLE ÉCONOMIQUE

La détention de Mamadou CAMARA a fortement déplu au haut sommet de l’État

Comme nous vous le rappelions dans  une de nos livraisons concernant l’affaire dite des équipements militaires, le Procureur de la République , près le Tribunal de Grande Instance de la Commune III du District de Bamako,  a constaté  de

« graves manquements à l’orthodoxie financière et Comptable, relevés par le Bureau du Vérificateur Général, avec des faits de détournements de deniers publics sur fond d’opérations frauduleuses pour un montant de 9 350 120 750F CFA et de surfacturation par faux et usage de faux pour un montant de 29 311 069 068F CFA ».

Tribunal de Grande Instance de la Commune III du District de Bamako

Suite à l’exploitation des différents documents, le Parquet a requis l’ouverture d’une information judiciaire et un Cabinet d’instruction spécialisé du Pôle Economique et Financier de Bamako, désigné pour instruire sur

« les faits de faux en écriture, usage de faux et complicité de ces faits, de complicité d’atteinte aux biens publics par usage de faux et autres malversations et de complicité de favoritisme ».

Tribunal de Grande Instance de la Commune III du District de Bamako

Les présumés impliqués dans ce dossier sont : Sidi Mohamed KAGNASSY, Amadou KOUMA, Nouhoum KOUMA, Soumaila DIABY, Mahamadou CAMARA et Marc GAFFAJOLI. (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 03 AVRIL 2020

Mahamane TOURE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *