Aller à la barre d’outils
ven. Déc 4th, 2020

DÉJÀ PLUS DE 7 MILLIARDS DE PERTES FINANCIÈRES ENREGISTRÉES SELON LA CENTRALE SYNDICALE

LE GOUVERNEMENT FAVORABLE A LA REOUVERTURE DES NEGOCIATIONS AVEC L’UNTM  

Une fois de plus l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM) a prouvé qu’elle est la plus grande centrale syndicale de notre pays à travers la grève de 72h déclenchée hier, mercredi 18 novembre 2020, sur toute l’étendue du territoire national. Dans la seule journée d’hier, de 7h 30 à midi, les données ont prouvé que l’Etat a enregistré plus de 7 Milliards de pertes financières. Selon le Secrétaire général de l’UNTM, M. Yacouba Katilé, « cette grève est suivie à 99%. » Ce n’est pas tout, cette centrale est sur le point de déposer  un autre préavis de grève de 120 h.

Le Président de la Transition, Bah N’Daw, le vice-président, Colonel Assimi Goïta, le Premier ministre, Moctar Ouane, le ministre du Travail et de la Fonction Publique, Porte-Parole du Gouvernement, Me Harouna Mahamadou Touréh  ont « du pain sur la planche ». Certains n’hésitent pas à dire que cette Transition est mal partie pour atteindre l’objectif fixé  à savoir : « le renforcement de la sécurité sur l’ensemble du territoire ; la promotion de la bonne gouvernance ; l’adoption d’un pacte de stabilité sociale ; le lancement du chantier des réformes politiques et institutionnelles ; l’organisation des élections générales. »    

Hier mercredi 18 novembre 2020 qui correspondait au premier jour de cette grève de 72h de la plus grande centrale (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU JEUDI 19 NOVEMBRE 2020

TOUGOUNA A. TRAORE – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *