Aller à la barre d’outils
lun. Sep 28th, 2020

DÉMARRAGE DES COURS À DISTANCE

Les premiers cours dispensés sur ORTM dès aujourd’hui

C’est aujourd’hui mardi 14 Avril 2020 que les premiers cours seront dispensés à la télévision nationale. Un véritable challenge pour le ministre Famanta qui a cru à son impact sur la qualité de l’enseignement dispensé aux enfants et qui s’est totalement engagé pour qu’il voit le jour.

« Le plan d’action de la continuité pédagogique, autrement appelée formation à distance, ce vaste et ambitieux programme d’enseignement et de formation qui a été initié par les autorités du ministère de l’Éducation Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche scientifique, et qui a mobilisé, ces derniers temps, toutes les ressources à l’interne, a enfin pris corps ».

Depuis ce weekend, à l’ORTM, on ne parle que de ça :

« En boucle, les messages se suivent et se ressemblent : l’école sur l’ORTM débutera, ce mardi ».

L’espoir est d’autant plus grand sur ce projet lié à la continuité pédagogique, autrement appelée formation à distance (FAD), qui a mobilisé tous les segments de l’éducation, y compris le ministre Professeur ; Mahamadou Famanta, en personne qui a cru en son efficacité et sa pertinence, dès le début.

En effet, dès que le gouvernement a pris la décision de fermer les classes, suite à la menace persistante de la pandémie du COVID-19, le ministre Famanta, qui a tout de suite compris qu’il faille occuper les enfants, restés à la maison du fait de la fermeture des classes, a aussitôt engagé la réflexion, au sein de son département pour la mise en œuvre du plan de la continuité pédagogique qui devenait alors une alternative sérieuse. Alternative sérieuse et bénéfique pour les apprenants, de recevoir des cours à partir des canaux de communication traditionnels c’est à dire la radio, la télévision et les réseaux sociaux.

Si certains esprits ont vite fait de critiquer l’approche, en l’assimilant à sa plus petite dimension, évoquant des difficultés de connexion dans le pays, ils ont oublié qu’il s’agit là, de la marque d’un homme qui estime qu’il faut sortir de la fatalité des choses, en transformant une contrainte en une opportunité, surtout quand il s’agit de la formation des apprenants. Dès lors, tout devenait possible pour que le plan d’action de la continuité pédagogique soit concrétisé.

Cependant, la question reste à poser sur le sort des enseignants grévistes, victimes de gel de leur salaire et, qui, selon eux n’ont pas été associés, et déplorent le caractère discriminatoire et inégal face aux droits des apprenants.

Selon nos sources, ce sont plusieurs équipes techniques du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, en relation avec de nombreux experts du secteur de l’éducation et des Partenaires Techniques et Financiers, qui ont travaillé d’arrache-pied, sous l’impulsion du ministre Famanta, pour que le projet se matérialise plus solidement.

De la même chose, a-t-on appris de sources sérieuses, les responsables de la chaine nationale, l’ORTM en l’occurrence, qui ont également cru au projet, ont fait leur partition pour l’opérationnalisation de la Fonds Africain de Développement (FAD) qui débutera aujourd’hui, sur l’antenne nationale, ses premières illustrations.

Beaucoup de pays, à travers le monde, (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 14 AVRIL 2020

Aïcha CISSÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *