Aller à la barre d’outils
lun. Sep 28th, 2020

DÉPUTATIONS A SIKASSO

Kalifa Sanogo, cerveau du déclin du RPM

Le maire central a encore eu raison du parti au pouvoir. Son influence n’est pas à négliger dans la réussite de l’ADEMA-PASJ en compagnie de l’ADP, l’ASMA-CFP et le FCD. Il fut invisible durant ladite élection mais Kalifa Sanogo tirait bien les ficelles.

Annoncé candidat un moment, il ne sera pas sur la liste. Certaines indiscrétions disent que l’arrivée imprévue de Guédiouma Sanogo en est la cause. Ce député sortant du Rassemblement Pour le Mali (RPM) a décidé d’intégrer la ruche. Une venue qui aurait stoppé la venue de Kalifa Sanogo dans l’alliance qui gagnera.

Néanmoins, les trois (03) candidats de Alliance pour la démocratie au Mali-Parti Africain pour la Solidarité et la Justice (ADEMA-PASJ) ont été des fidèles à lui dans un passé récent. À cela s’ajoute son épouse qui sera de la partie.

Respect du genre oblige, Mme Sanogo Kadiatou Coulibaly a bouclé la liste sous les couleurs du FCD. Il s’agit du parti de l’ancien numéro 2 du régime de Amadou Toumani Touré (ATT) en la personne de l’ancien ministre de la Jeunesse, Djibril Tangara. Mieux, elle s’avère être une élue locale donc détient une expertise politique dans le Kénédougou.

Pour ceux qui l’ignore, elle fut élue maire, en 2016, de la Commune de Diomate située à 30 km de Sikasso. La victoire de la liste ADEMA-FCD- ASMA et l’ADP représenté par la présidente des femmes met fin à un retour annoncé du RPM. Sa venue à la ruche commence à prendre forme !

L’actuel maire de Sikasso (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 30 AVRIL 2020

BAMOÏSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *