Aller à la barre d’outils
ven. Déc 4th, 2020

DES DÉGÂTS DE PLUSIEURS CENTAINES DE MILLIONS DE FCFA SUITE À UN NOUVEL INCENDIE AU GRAND MARCHÉ DE BAMAKO

DES ANOMALIES AU NIVEAU D’UNE HAUTE TENSION MISE EN CAUSE PAR LES VICTIMES

Encore une fois le feu a ravagé une grande partie des magasins situés au niveau de l’Immeuble Bally en plein cœur du grand marché de Bamako. Les pertes s’élèvent à plusieurs millions de F CFA selon les victimes dont la plupart a assisté impuissamment au ravage de leurs marchandises dans la nuit du lundi 26 au mardi 27 octobre 2020. Si les autorités administratives sont en train d’enquêter pour déterminer les causes de l’incendie, les commerçants soupçonnent une masse au niveau d’une haute tension.

Dans la nuit du lundi à hier mardi, un feu s’est déclaré vers 23 heures 30 au niveau du grand marché de Bamako. Une fois l’alerte donnée par certains gardiens du marché, les autorités administratives, les commerçants et surtout les sapeurs-pompiers ont effectué le déplacement sur les lieux. Au bout de quelques heures, les « soldats du feu » ont pu venir à bout des flammes qui s’allongeaient sur près de 50 mètres de long. ‘’ J’ai perdu près de 11 millions de FCFA en espèces un peu plus de 40 millions de FCFA en marchandise. Pour ce qui concerne le point de départ, nous soupçonnons une masse car certains branchements laissent à désirer. Tous les points de passage au niveau du marché ont été vendus par la Mairie et certains branchements ne respectent pas la norme. Mais aussi il faut reconnaître que chaque année, on vit les mêmes choses, l’autorité doit prendre ses responsabilités’’, a témoigné M .KONATE .

‘’ C’est la 5ème ou la 6ème fois comme ça qu’un feu est déclaré au niveau du marché et à l’approche des fêtes de fin d’année. Donc on doit beaucoup réfléchir sur cette remarque car il est inadmissible qu’on passe tout son temps à vendre et qu’un jour, les flammes emportent tout ce que vous avez construit de la jeunesse à la vieillesse’’, regrette le commençant Dicko. Un boutiquer spécialisé dans la vente des produits électroniques et détenant un kiosque en métal indique qu’il a perdu entre 17 et 20 millions de marchandises. Les larmes d’un vendeur de sacs d’écolier mouillaient encore son visage 10 heures après les incendies : ‘’ Comme c’est la rentrée scolaire, j’ai injecté une grande partie de mon argent dans les sacs et voilà le résultat. Encore l’électricité et toujours un problème d’électricité …’’, déclarait le commerçant en discussion avec un proche.

‘’ Moi j’ai eu la chance, je n’ai perdu que 5 à 6 millions de FCFA de marchandises mais je connais des gens qui ont perdu 100 fois plus que moi dans cet incendie. Je crois que les autorités doivent s’assumer. Pour l’instant nous sommes en train de recenser les sinistrés et évaluer les pertes. L’agent de recouvrement de la Mairie du District et les commerçants ont mis rapidement une commission chargée de recenser’’, ajoute un autre commerçant.

Sur les lieux, le maire du District Adama SANGARE est arrivé en compagnie d’une forte délégation. Il a fait (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU MERCREDI 28 OCTOBRE 2020

Mahamane TOURE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *