jeu. Jan 28th, 2021

DISTINCTION DE BOUBOU CISSÉ PAR LES ENSEIGNANTS

QUAND LE BOURREAU DEVIENT LA VICTIME

À la surprise générale, l’ancien Premier ministre, Dr Boubou Cissé a été primé. Si avoir une distinction est chose logique pour avoir servi au sommet de l’État, des questions demeurent sur ceux qui ont remis le prix: les enseignants volontaires.

Pour qui se souvient, Dr Boubou Cissé a été affaibli par le corps des enseignants. L’Article 39 était la raison du « bras de fer » face auquel il finira par céder. Le mal étant fait, il verra son Gouvernement tomber avec le coup d’État du 18 août dernier, largement soutenu par les enseignants qui ne voulaient plus de l’administration Ibrahim Boubacar Kéita.

Au moment des faits, les enseignants volontaires n’ont pas été aperçus pour défendre le Premier ministre contesté de bout en bout. Étant donné que « qui ne dit mot consent », on pourrait bien être tenté de penser qu’ils étaient pour la posture de la corporation : il est bien vrai que ce dernier a procédé à l’embauche des volontaires quand les enseignants titulaires battaient le pavé auprès du Mouvement du 5 juin-Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) pour réclamer leurs droits.

La rencontre avec les enseignants volontaires permettait de le remercier pour avoir procédé à des créations d’emplois en leur faveur. Contrairement à son bourreau, l’Imam Mahmoud Dicko qui recevra le prix du Malien de l’année 2020, Dr Boubou Cissé sera distingué sobrement à son domicile: le chef du Gouvernement de large ouverture recevra dans la foulée, une reconnaissance des visiteurs du jour.

Ces deniers (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 09 NOVEMBRE 2020


Par BAMOÏSA – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *