Aller à la barre d’outils
mer. Août 5th, 2020

EL HADJ BANDJOUDOU DOUMBIA EN GARDE À VUE

Les conséquences d’un prêche incontrôlé

El Hadj Bandiougou DOUMBIA, prêcheur et marabout a depuis ce weekend, des soucis avec la police malienne. Il a été interpelé pour avoir tenu des propos encourageants le terrorisme dans une vidéo qui a fait le tour des réseaux so- ciaux. Il serait aussi reproché au tonitruant prêcheur de l’Association musulmane ’’Nourdine’’ des faits d’insultes aux autorités publiques et outrage au Président de la République.

Au Mali, les leaders religieux sont tellement respectés qu’ils sont considérés comme une forme de ‘’Constitution républicaine‘’ qui contrôlerait les faits et gestes de tout et de tous. Autrement dit, les leadeurs religieux sont considérés comme des ‘’intouchables’’ par certains citoyens. Pis encore, certains leaEl Hadj Bandiougou DOUMBIA, prêcheur et marabout a depuis ce weekend, des soucis avec la police malienne. Il a été interpelé pour avoir tenu des propos encourageants le terrorisme dans une vidéo qui a fait le tour des réseaux so- ciaux. Il serait aussi reproché au tonitruant prê- cheur de l’Association musulmane ’’Nourdine’’ des faits d’insultes aux autorités publiques et outrage au Président de la République. EL HADJ BANDJOUDOU DOUMBIA EN GARDE À VUE Les conséquences d’un prêche incontrôlé ders se croient eux aussi ‘’intouchables’’.

Cela serait peut être le cas d’El Hadj Bandiougou DOUMBIA qui vient une fois de plus, d’insulter la plus haute autorité de l’État à savoir le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita. Le bémol dans cette histoire est que l’homme a tenu des propos assimilables à un appel au terrorisme. Pour certains observateurs, Bandiougou a été encouragé dans ses écarts de langage depuis longtemps et ce réveil n’est que tardif . “Bandiougou Doumbia a copieusement insulté Amadou Toumani Touré (ATT), Président de la République, Chef Auprême des Armées, Chef d’État du Mali. Personne à l’époque n’avait levé le petit doigt pour condamner. Pis, il avait été soutenu par certaines personnes au nom de la défense de la religion musulmane.

“Alors pourquoi aujourd’hui ?”, a commenté M. Nouhoum TOGO sur sa page. L’évidence dans cette histoire est que certains prêcheurs qui ont certes le droit de donner leur avis sur la situation du pays oublient souvent leur rôle de ‘’traitd’union’’ entre le peuple et Dieu. Autrement dit, leur rôle est de passer le message de la Religion, de Dieu qui ne n’est qu’un message de paix. Cependant, les prêches ne sont pas contrôlés par certains d’entre ceux-là mêmes qui sont censés tenir des propos de paix oubliant qu’ils ont des millions de fidèles qui appliquent à la règle toutes les paroles.

RETROUVEZ TOUS LES JOURS L’ACTUALITÉ NATIONAL ET INTERNATIONAL DANS VOTRE JOURNAL NOUVEL HORIZON

Mahamane TOURÉ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *