A LA UNEDÉFENSE & SÉCURITÉ

ENGIN EXPLOSIF A L’EX-HOTEL NORD-SUD

La psychose envahit les bamakois malgré l’incident maitrisé

La découverte lors d’un contrôle de routine d’un engin explosif improvisé (EEI) accroché à un véhicule à l’extérieur du quartier général de l’EUTM-Mali, le vendredi 7 juin 2019, a créé une psychose au sein de la population. Autrefois fréquent au nord et au centre, l’insécurité n’épargne désormais aucune ville du pays et même la capitale Bamako.

Comme une trainé de poudre, l’information s’est propagée sur la toile particulièrement dans la capitale Bamako. Un engin explosif improvisé a été découvert accroché à un véhicule immatriculé BRU 0011 MH, à Hamdallaye ACI 2000, à l’extérieur du Quartier Général de l’EUTM Mali (l’ex-hôtel Nord-Sud). Selon la version du ministère de la Sécurité et de la Protection civile, ledit engin a été détecté à la faveur d’un contrôle de routine effectué par miroir à l’entrée de l’EUTM.

Le véhicule suspect a été  immédiatement immobilisé et inspecté par la suite par une équipe de déminage de la Brigade spéciale d’Intervention (BSI) de la Police nationale, indique le communiqué du ministère de la Sécurité. Selon le même communiqué, l’engin était connecté à un téléphone portable. Une information qui, malgré la maitrise de la situation à travers  un robot démineur  sans aucun incident, fait froid dans le dos.

Aujourd’hui, si le nord et le centre sont connus comme des zones d’insécurité, celle de la capitale commence par inquiéter.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 10 JUIN 2019

PAR KADOASSO.I

Share:

Leave a reply