A LA UNEACTUALITÉÉDUCATIONGRÉVESYNDICATTOUS LES ARTICLES

ÉNIÈME ÉCHEC DES NEGOCIATIONS ENTRE GOUVERNEMENT ET SYNDICATS

Les enseignants rejettent les 4 propositions du gouvernement et descendent dans la rue aujourd’hui

Le gouvernement et le collectif des enseignants du Mali (CEM) se sont une fois encore rencontrés pour essayer de relancer les négociations le lundi, 9 mars dernier 2020. Malheureusement, cette rencontre s’est soldée par un échec.

Ainsi, les enseignants ont décidé de maintenir le mot d’ordre de grève et lancé un appel à la mobilisation pour la marche de ce mercredi. Pas d’entente entre le gouvernement et les syndicats de l’éducation au sujet de l’article 39, point de crispation des discussions. C’est du moins ce qu’on peut retenir de la rencontre du lundi passé entre le gouvernement et les enseignants grévistes dans la tentative de conciliation. Les deux parties étaient réunies au ministère de l’éducation Nationale. Il ressort que l’application immédiate de l’article 39 demeure le point de blocage de toute initiative.

Alors que le gouvernement est dans l’impossibilité de satisfaire à la demande des enseignants par manque de moyens financiers. Le gouvernement n’est pas en mesure de satisfaire «tout de suite et maintenant » la doléance des enseignants.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 11 MARS 2020

KADOASSO I.

Share:

Leave a reply