Aller à la barre d’outils
lun. Sep 28th, 2020

ENLÈVEMENT DE L’HONORABLE SOUMAÏLA CISSÉ, CHEF DE FILE DE L’OPPOSITION

QUAND LE RAPPEUR MYLMO SE FAIT LYNCHER POUR AVOIR TENU DES PROPOS DÉSOBLIGEANTS DANS SON NOUVEAU SON

Suite à la mutinerie militaire qui a renversé le Président de la République et son régime, Mylmo N- Sahel, rappeur malien a conçu un nouvel album intitulé CPI, à travers lequel l’artiste fait une critique de la société en vue d’un changement positif. Mais, en se prononçant sur l’enlèvement de l’honorable Soumaila Cissé, chef de file de l’opposition malienne, ce musicien a lancé des propos outrageux et scandaleux qui ont fait polémiques.

En effet, dans son nouvel album intitulé la Cour Pénale Internationale (CPI), l’artiste a non seulement décrié le coup d’état perpétré par les militaires putschistes mais aussi lancé des propos désobligeants sur l’enlèvement de l’honorable Soumaïla Cissé. Si beaucoup de Maliens sont sortis à travers le pays pour féliciter et applaudir les acteurs de ce coup d’Etat, il faut aussi signaler que, d’autres dont le célèbre rappeur malien Mylmo ont décrié cette mutinerie ayant emporté le président de la république.

En effet, à travers son album, Mylmo a beaucoup dénoncé le renversement du régime IBK car, pour lui, les acteurs de coup sont des populistes devant une population aveuglée et motivée, avec comme leader l’Imam politicien entouré par des politiciens assassins. C’est pourquoi d’ailleurs, le rappeur se dit inquiet pour un peuple analphabète comme le nôtre.

« La colère a eu raison de la raison. On ne peut dire qu’il y a eu coup d’Etat au Mali ».

Toutefois, Mylmo invite les putschistes à amener Honorable Soumaila Cissé détenu par les djihadistes depuis plusieurs mois. Avant d’ajouter que l’enlèvement du chef de file de l’opposition serait un complot de ce dernier pour accéder au pouvoir.

Pire, dénonce le rappeur malien, « l’enlèvement de M. Cissé est une conspiration orchestrée par certains Maliens populistes, véreux, entourés par des politiciens assassins qui se disent musulmans, en complicité avec des spéculateurs étrangers afin de renverser le régime au profit de Soumaila Cissé ». « Certains religieux populistes étaient au courant du Coup d’Etat », a-t-il dit.

Pour tout dire, ce nouveau son de Mylmo a fait un « buzz » sur les réseaux sociaux et nombreux sont les Maliens qui s’étonnent de   sa réalisation, surtout par un tel rappeur connu par les Maliens à travers ses chansons de cohésion, de paix, d’encouragement surtout, d’éducation et de conseils pour la nouvelle génération.

Abdoul Karim SANOGO – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *