A LA UNEÉDUCATIONTOUS LES ARTICLES

EXAMENS PROPRES DE FIN D’ANNÉE SCOLAIRE 2018/2019

Le pari presque gagné du ministre de l’Éducation Nationale

En recevant la presse dans la salle feu Bakary TRAORE de son département, le 25 juillet 2019, pour une conférence de presse, annonçant le début des épreuves pour l’obtention du Diplôme d’Etudes Fondamentales (DEF), le ministre de l’Education Nationale, le Dr Témoré TIOULENTA, a parié sur la tenue d’examens ‘’propres’’, c’est-à-dire sans fraudes. Tolérance Zéro fraude !, a-t-il martelé

Après les deux examens majeurs, à savoir le DEF et le baccalauréat, il semble que le pari a été gagné. Il y a eu des tentatives certes, mais les stratagèmes des marchands d’illusion n’ont pas prospéré.

POUR FRAUDE ET POSSESSION DE TELEPHONES, UNE SOIXANTAINE DE CANDIDATS EXCLUS DES SALLES

Après les épreuves du DEF, les 29, 30 et 31 juillet dernier sur toute l’étendue du territoire et dans le camp de réfugiés à M’Béra en République de Mauritanie, celles du Baccalauréat les 5, 6, 7 et 8 août 2019, ont pris fin, hier jeudi, sur toute l’étendue du territoire malien ainsi que dans le camp des réfugiés à Bassikounou en Mauritanie.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU VENDREDI 9 AOÛT 2019

Par Daba Balla KEITA

Share:

Leave a reply