mer. Jan 27th, 2021

FACE AU NON RESPECT DU DÉCRET DE DÉSIGNATION DES MEMBRES DU CNT

LE M5-RFP S’APPRÊTE A « CROISER LE FER » AVEC LES AUTORITÉS DEVANT LES JURIDICTIONS

« Le bras de fer » entre le  Mouvement du 5 Juin – Rassemblement des Forces Patriotiques (M5-RFP) et les autorités de la Transition est loin de connaitre son épilogue. Le Comité Stratégique de ce Regroupement envisage de porter plainte afin que l’illégalité du décret de désignation des membres du Comité National de la Transition (CNT) soit corrigée.

Depuis le Coup d’Etat du 18 Août 2020, les responsables du M5-RFP et les militaires se regardent en « chiens   de faïence ». Malgré les différentes tentatives de réconciliation, le courant ne passe toujours pas entre les deux parties. Une fois de plus la désignation des membres du Conseil National de Transition (CNT) a « jeté l’huile sur le feu ». Toute chose qui a suscité une sortie musclée du Comité Stratégique du M5-RFP à travers un document qui porte la signature de Dr Choguel Kokalla Maïga.

Selon les membres du M5-RFP, ils ont  appris sur les réseaux sociaux puis suivi sur les antennes de la chaîne officielle, l’ORTM, la lecture d’un décret daté du 03 décembre 2020 portant désignation des membres du Conseil National de Transition (CNT). Ce qui ne souffre d’aucune incongruité, les uns et les autres ayant fortement contribué à faire chuter le régime du Président IBK rejettent en bloc ce document comme de la peste. Face à cette situation, ils rappellent leur position clairement exprimée dans leur déclaration du 04 novembre 2020 qui précise ce qui suit : « Le M5-RFP, qui refuse de servir de faire-valoir à un régime militaire déguisé, a unanimement décidé de ne pas participer au Conseil National de Transition (CNT) dans le format proposé. Par conséquent le M5-RFP dénie à quiconque d’y participer en son nom et met en garde les autorités de la Transition contre toute manipulation visant à associer son nom à cette mascarade ».

Les responsables du Comité Stratégique laissent entendre que cette  position de principe a été réaffirmée par courrier du 16 novembre 2020 adressé au Vice-président de la Transition. Cela permet de comprendre à Quel point le fossé est grand entre le M5-RFP et les militaires ayant orchestré le Coup d’Etat du 18 (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LE « NOUVEL HORIZON » DU LUNDI 07 DÉCEMBRE 2020

TOUGOUNA A. TRAORE  – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *