A LA UNEANALYSESDÉFENSE & SÉCURITÉSOCIETE

FINANCEMENT DE L’ARMÉE: ET SI LA SOCIÉTÉ CIVILE INITIAIT LA CONTRIBUTION POPULAIRE ?

L’idée n’est pas saugrenue au vu des difficultés logistiques de l’armée. Notre compatriote Boubacar Moriba Diakité, non moins fils d’ancien combattant, a émis une tribune dans ce sens.

Pour M. Boubacar Moriba Diakité, les propos du Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, dan «Jeune Afrique» concernant les difficultés de l’armée restent interpellateurs. Raison pour laquelle il propose que les populations maliennes portées par le Conseil National de la Société Civile (CNSC) aillent dans le sens du sursaut national. Depuis 2012, la crise sécuritaire, née de l’invasion djihadiste et de la rébellion armée a stoppé net les efforts de développement socio-économique et culturel de notre chère patrie, le Mali.

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU LUNDI 08 JUILLET 2019

PAR BAMOISA

Share:

Leave a reply