Aller à la barre d’outils
mer. Sep 30th, 2020

GRAVE ACCIDENT À SOUKOUNI-KOURA

UN POTEAU ELECTRIQUE DE L’ÉNERGIE DU MALI (EDM-SA) A ACCIDENTELLEMENT TUE UN MOTOCYCLISTE

Suite à la négligence et à la lenteur dans la réparation, un poteau électrique de l’Énergie du Mali (EDM-SA) est accidentellement tombé, hier jeudi 10 septembre, à Soukouni-Koura sur un motocycliste, entraînant par la même occasion la mort du jeune homme. Une situation a révoltée l’ensemble des Maliens, principalement, la population de ladite localité, qui n’a pas hésité à dénoncer la lenteur des travaux de la Société Énergie du Mali (EDM-SA).

En effet, la négligence et la lenteur de l’EDM-SA dans la réparation a encore fait une victime dans la capitale. L’un de leurs poteaux électriques, est   tombé sur un passant à bord d’une moto jakarta. Ainsi, selon les témoignages sur place, après, la pluie de ce matin, un jeune à bord d’une moto jakarta qui était de passage sous le poteau électronique de l’EDM-SA a banalement trouvé la mort à Soukouni-Koura, imputable négligence de EDM-SA à réparer le poteau.

Depuis plusieurs mois, la population de cette localité a informé la Société Énergie du Mali (EDM-SA) « Certains travailleurs de ladite société sont mêmes venus   photographier plusieurs fois ce poteau, avant de repartir » 

En réalité, signalent les témoins, cette Société a abandonné la population à elle-même qui continue chaque jour à subir de graves conséquences. Ils ont ensuite signalé que la paisible population paye ses factures pour que l’EDM-SA puise non seulement leur fournir l’électricité mais, surtout, les protéger   contre ces multiples dangers. 

   « L’Énergie du Mali peut dire qu’elle n’a pas les moyens pour remplacer ce poteau endommagé pendant que, nous payons nos facteurs régulièrement chaque mois. »  

Ils ont enfin invité la Société Énergie du Mali (EDM-SA) à exécuter correctement son travail surtout, à répondre favorablement à l’appel des Maliens, en vue d’éviter d’autres cas similaires pour le bonheur de tous les Maliens.

Rappelons que le 04 août dernier une jeune fille de treize (13) ans, Ramata Témé, a été victime des décharges électriques qui ont failli la tuer. Conduite de toute urgence à l’Hôpital Gabriel Touré elle a dû être amputée de ses quatre (04) membres. Comme quoi non seulement cette société peine à fournir correctement l’électricité, mais en plus elle est la cause de plusieurs vies détruites. Il est temps que cela change.

Abdoul Karim SANOGO – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *