Aller à la barre d’outils
mar. Août 11th, 2020

GRAVE ACCIDENT SUR LA ROUTE DE KANGABA (RÉGION DE KOULIKORO)

UN BILAN SOMBRE DE 36 VICTIMES DONT 19 MORTS, 7 BLESSES GRAVES ET 12 LEGERS.

Trente-six (36) victimes dont dix-neuf (19) morts, sept (07) blessés graves , douze (12) légers et d’énormes dégâts matériels,  tel est  le bilan sombre d’un accident grave survenu sur la route de Kangaba dans la région de Koulikoro.

Dix-neuf (19) personnes ont eu la mort et sept (07) ont été blessées suite à une collision entre un poids lourd (camion Benne) provenant de Bamako et un minibus provenant de Kangaba dans la région de Koulikoro. L’accident est survenu, hier mardi 28 juillet 2020, sur la RN5 qui relie la capitale malienne et la Guinée entre Bancoumana et Kangaba.

Selon les témoignages, l’accident qui a occasionné la mort de plusieurs personnes est dû à un excès de vitesse de ces deux (2) véhicules qui roulaient « à tombeau ouvert »avant d’entrer en collision.

Conséquences : des morts, des blessés graves et plusieurs dégâts matériels. « Toutes les victimes ont été évacuées à l’hôpital Gabriel Touré pour leur prise en charge dans les services d’urgence médicale»  .

Pour ces témoins, les accidents de la route sont nombreux au Mali  où le mauvais état des axes routiers a été ,par le passé , source de tensions sociales. « Mais, signalent les témoins, plusieurs accidents sont aussi causés par le mauvais comportement des chauffeurs surtout, ceux des Sotramas et des camions Bennes car », expliqueront-ils, nombreux sont des chauffeurs qui prennent des drogues   avant de conduire.

«Il y’a trop de chauffeurs  inciviques dans notre pays ;  ils  ne se soucient  ni  de leur vie ni de la vie des passagers», ont-ils martelé.

Ils ont ensuite signalé que cet accident est le troisième consécutif durant cette semaine sur la même route. 

«On peut compter plusieurs camions Bennes ou encore Minibus tombés au bord du goudron à cause des  accidents dont  la plupart   sont provoqués par les chauffeurs», ont-ils indiqué.

Par ailleurs, ils « invitent non seulement, tous les chauffeurs du Mali surtout, en cette veille de fête, de conduire les voitures conformément au règlement de la code routière du Mali mais aussi, exhortent  au civisme pour éviter des accidents graves ».

Rappelons que (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MERCREDI 29 JUILLET 2020

Abdoul Karim SANOGO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *