A LA UNEECONOMIEÉDUCATIONTOUS LES ARTICLES

GRÈVE DES ENSEIGNANTS

Le ministère de l’économie et des finances exige « les précomptes sur les salaires de février »

Le torchon continue de bruler entre les enseignants grévistes et le gouvernement malien. Le collectif des syndicats des enseignants signataires du 15 octobre 2016 en grève est sur le point de subir la rigueur de la loi régissant la grève en république du Mali.

Dans une lettre en date du 19 février 2020, adressée au Directeur National Du Trésor Et De La Comptabilité Publique, le ministre de l’Economie et des Finances demande l’émission des précomptes sur les salaires des enseignants pour fait de grève.

  « Suite aux mouvements de grève observés par le personnel enseignant de l’enseignement secondaire, fondamental et de l’éducation préscolaire et spéciale », dit le ministre de l’économie, je vous demande de prendre les dispositions nécessaires et diligentes en vue de procéder à des précomptes sur les salaires de février 2020 des enseignants grévistes comme prévue par la loi No87/ AN-RM du 10 aout 1987 relative à l’exercice du droit de grève ».

Il s’agit de la grève observée du 21 au 24 décembre 2019, du 21 AU 24 janvier 2020, du 27 au 3à janvier 2020,  et du 3 au 7 février 2020. En tout, 19 jours de grève sera précomptés.

Par conséquent, le ministère de l’économie et des finances dirigé par le Premier Ministre, Dr Boubou Cissé annonce que ces mesures ne concernent pas le personnel administratif et les enseignants n’ayant pas observé les jours de grève.

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU MARDI 25 FÉVRIER 2020

PAR KADOASSO.I

Share:

Leave a reply