A LA UNEAGRICULTURE, ELEVAGE, PECHE, ENVIRONNEMENTDEVELOPPEMENT

HOUSSEINI AMION GUINDO A PROPOS DE L’ASSAINISSEMENT DE LA VILLE DE BAMAKO

« Il faut une prise de conscience collective, un changement de comportement pour préserver notre cadre de vie »

En pleine quinzaine environnementale, le ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Housseïni Amion Guindo,  en exclusivité s’est livré à votre journal NOUVEL HORIZON sur un certain nombre de sujets liés aux questions environnementales. Au cours de l’entrevue, il a expliqué les raisons de l’interdiction par le gouvernement du dragage des fleuves, le programme d’assainissement ambitieux entrepris par son département entre autres. Le ministre a aussi parlé de la quinzaine environnementale en lançant un vibrant appel aux populations à « une prise de conscience collective » pour sauver l’environnement.

NOUVEL HORIZON : Pourquoi un arrêté interministériel interdisant le dragage dans les fleuves ?

HOUSSEÏNI AMION GUINDO : L’extraction de l’or est une pratique très dangereuse pour les millions de personnes qui vivent le long de ce fleuve. Pour préserver l’intérêt général, le gouvernement a décidé de prendre un arrêté interministériel interdisant le dragage sur le fleuve. C’est qui explique la mise hors d’état nuire de beaucoup de personnes. A terme, c’est mettre fin à ces pratiques sur le fleuve faisant la promotion de l’intérêt personnel au détriment de l’intérêt général. L’interdiction porte sur la drague à tous les niveaux. 

Quel sont vos moyens pour atteindre cet objectif ?

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’INTERVIEW DANS LA PARUTION DU JEUDI 13 JUIN 2019

PAR KADOASSO I

Share:

Leave a reply