Aller à la barre d’outils
mer. Oct 21st, 2020

JOURNÉE MONDIALE DE LA VUE AU MALI

ELLE VISE A ATTIRER L’ATTENTION DES DÉCIDEURS SUR LA CÉCITÉ ET LA DÉFICIENCE VISUELLE

En prélude à la célébration de la Journée Mondiale de la Vue couplée à la Semaine Nationale de Lutte Contre la Cécité dans notre pays, le coordinateur national du programme de la lutte contre la cécité, Pr Lamine Traoré était face à la presse hier mercredi 7 octobre 2020. C’était au département de la santé et du développement social pour animer cette conférence de presse et lancer   cette journée.

L’objectif de cette conférence était de faire le point des forces et faiblesses de la lutte contre la cécité. Selon Pr Lamine TRAORE, Coordonnateur PNSO Mali, la Cécité reste un problème important de santé publique et de développement. Des efforts significatifs ont été faits depuis plusieurs années.  A consolider et à renforcer malgré la volonté politique affichée avec un partenariat « sincère » et transparent.

En effet la Journée Mondiale de la Vue est consacrée chaque année au problème de la cécité dans le monde ; elle vise à sensibiliser davantage l’opinion à la prévention et au traitement de la perte de l’acuité visuelle. Les manifestations qui ont lieu attirent l’attention sur le droit à la vue. La journée est axée sur l’engagement des Gouvernements à faciliter l’accès aux services de santé pour la prévention et le traitement des affections oculaires. Aux dires du Coordonnateur PNSO Mali, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estimait en 2010, 285 millions personnes avec déficience visuelle et 39 millions d’aveugles. Les Principales causes sont les vices de réfraction et la cataracte.

C’EST QUOI LA VISION 2020, LE DROIT A LA VUE ?

Cette initiative mondiale Vision 2020 a été lancée en 1999 et vise à éliminer la cécité d’ici à 2020. Plus de 40 pays ont adopté des programmes VISION 2020. Alors qu’une personne devient aveugle dans le monde toutes les cinq secondes. …

“Les partenaires, y compris les gouvernements, qui collaborent dans le cadre de VISION 2020 peuvent sensiblement améliorer par leur action la vie des millions de femmes, d’hommes et d’enfants qui souffrent déjà d’une incapacité visuelle ou qui sont exposés. Il est possible de protéger ou de rétablir la vue à peu de frais, et de soustraire ainsi les gens à la pauvreté. Ces personnes sont alors à même de participer pleinement au développement de leur famille, de leur communauté et de leur pays », a déclaré le Dr Gro Harlem Brundtland, Directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). ” Les soins oculaires doivent donc être prioritaires, «, a-t-elle ajouté, ” et cette question ne concerne pas que les ministères de la santé. “

La cécité évitable touche (…)

RETROUVEZ L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 08 OCTOBRE 2020

ALPHA.C.SOW – NOUVEL HORIZON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *